Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Google veut racheter le maximum de brevets afin qu’ils ne tombent pas dans les mains de patent-trolls

Google veut racheter le maximum de brevets afin qu’ils ne tombent pas dans les mains de patent-trolls

Nouvelle stratégie pour Google dans sa lutte contre les patent-trolls; le géant de la recherche en ligne a décidé de recourir à une méthode pour le moins radicale puisqu’il s’agit de racheter les brevets des petites startups avant que ces derniers ne soient pris dans les filets des patent-trolls, ces sociétés dont le seul objectif est de trainer en justice d’autres entreprises pour infraction de brevets, et ainsi retirer le maximum d’argent en dommages et intérêts.

Google a annoncé la mise en place d’une plateforme destinée à recevoir les demandes de « ventes » de brevets, histoire de simplifier les premières étapes de la transaction (et donc de gagner du temps sur les patent-trolls). Allen Lo, responsable des brevets chez Google, explique justifie la méthodologie mise en place: « Les détenteurs de brevets les vendent pour différentes raisons, comme la nécessité de lever de l’argent ou un changement de stratégie d’entreprise. Malheureusement, le marché traditionnel peut être compliqué. C’est particulièrement le cas pour les petits acteurs, qui finissent parfois par travailler avec des patent trolls. Ensuite, des choses négatives arrivent, comme des procès. Cela débouche rarement sur quelque chose de positif pour le propriétaire originel. »

th_watch-out-for-trolls-67583504

Un premier « round » de ventes  se déroulera du 8 au 22 mai (aux Etats-Unis), les entreprises étant libres de fixer le prix de vente de leurs brevets.

Attention toutefois à ce que l’enfer ne soit pas pavé de bonnes intentions; car Google se réserve le droit d’utiliser « de toutes les manières habituelles » les brevets qu’il aura racheté. Si le créateur d’Android a toujours juré qu’il n’utiliserait ses brevets que de façon défensive, les risques même d’un abus ne peuvent être totalement écartés, surtout dans un contexte où Google domine déjà outrageusement la recherche internet et les systèmes d’exploitation mobiles.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |