Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science Une équipe de chirurgiens d’élite va tenter la première transplantation de tête humaine

Une équipe de chirurgiens d’élite va tenter la première transplantation de tête humaine

A lire le descriptif de l’opération chirurgicale que s’apprêtent à réaliser une équipe de médecins de chocs, on se croirait plutôt dans une mauvaise série B fantastique; pourtant, tout est bien réel. Valery Spiridonov, un jeune homme russe d’une trentaine d’année, va passer sur la table d’opération pour une grande première mondiale; en effet, atteint d’une atrophie spinale irréversible (encore appelée la maladie de Werdnig-Hoffman), Spiridonov n’a plus qu’une seule solution pour espérer survire : que l’on transplante sa tête sur un autre corps.

th_head-590x330

C’est le chirurgien italien Sergio Canavero qui va se charger de « décapiter » le patient pour re-transplanter sa tête sur un corps tout neuf (enfin presque, ce dernier aura lui aussi passablement servi). L’équipe médicale de ce projet totalement fou sera composée de 150 personnes, qui auront toutes leur rôle à jouer pendant les 36 heures prévues pour l’opération. La première étape de l’opération (qui a tout d’une histoire de Frankenstein moderne) consistera à refroidir le corps et du « receveur » et la tête du « donneur » qui pour une fois sera celui qui doit continuer à vivre (forcément puisque l’organe transplanté est la tête).

Les vaisseaux partant du cou seront ensuite rattachés à une machine qui alimentera le cerveau en sang. Une fois que la tête sera totalement détachée de son corps d’origine, il n’y aura plus (si l’on peut dire) qu’à relier les tissus du cou au nouveau corps à l’aide d’injections de Glicol polyéthylène; le reste de l’opération ne sera pas plus simple puisqu’il faudra alors « reconnecter » ensemble les muscles, les nerfs et les vaisseaux sanguins. Autant dire que le succès de l’opération n’est pas du tout garanti. Et si tout se passe bien jusqu’à la fin des 36 heures, il faudra encore une année supplémentaire pour que la moelle épinière « fusionne » avec le nouveau corps; la tête pourrait aussi connaître un rejet de greffe (sauf que là, pas question de perdre la tête…). Et tout cela sans compter sur le fait qu’on ne sait rien des dégâts physiologiques possibles…

th_Le_cavalier_sans_t_te

Ce projet hallucinant sera officiellement lancé à partir du mois de juin, date à partir de laquelle Sergio Canavero commencera à recruter les nombreux membres de son équipe médicale. L’opération proprement dite pourrait avoir lieu dès l’an prochain, si Canavero ne s’est pas fait enfermer avant cette date…

Sourcegeek


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

6 commentaires pour cet article :

  1. Vu que c’est la patiente qui a besoin d’un corps.. Est ce qu’on parlerait pas d’une transplantation de corps et non de tête..? Enfin c’est une question de point de vue x) mais ça reste dingue et digne d’un épisode de Grey’s Anatomy !

  2. Ça devient flippant, à ce point on se demande si l’éthique ne devrais pas nous l’interdire ? Et que se passera-t-il si il ressort « différent » tout comme le clonage humains il y a des limites éthiques à ne pas franchir. Après si le gars est d’accord je vois pas de probleme mais ça reste dérangeant

  3. My GOD ! C’est qui cette personne : un cobaye, une personne riche ?

    Et pendant ce temps on bloque des main définitivement pour une petit légère nécrose… On rate ou fait mal une coupe et relier des nerfs… Pn loupe des hernies, on arrache des dents comme à la préhistoire Etc.. Ouais bref une science à deux vitesses !

    • C’est une personne gravement malade (une maladie similaire à celle de Stephen H.), et visiblement assez désespérée pour tenter cette opération sans regrets…

      • Cela change rien au faite que ces complètement à la pointe et qu’on l’aurait pas fait avant.

        C’est vrai que les traumatismes post opératoire après un simple arrachage de dents… C’est sensé être tellement bénin qu’on s’y attends et pourtant…

        Une opération reste une opération… Les plus technique sont souvent réalité les moins dangereuses. Ils ont dû faire des test animaux avant… Certes c’est la première et le risque est fatal…. Ça n’empêche pas qu’il existe une médecine à deux vitesses.

        On donne encore des trucs pour ce piquer au diabétique d’un autre temps alors qu’il y a des méthodes plus moderne pour un meilleur suivis et eux aussi risque leur vie ;).

  4. Dite moi le 1er avril c’est bien fini parce que là je suis plus du tout sur….;)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |