Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires Elon Musk et la voiture volante : facile à fabriquer, compliquée à vendre

Elon Musk et la voiture volante : facile à fabriquer, compliquée à vendre

La voiture volante, ce fabuleux fantasme qui est sans doute aussi le moins à même de se réaliser dans un futur proche, continue d’alimenter la chronique technologique. A l’heure où les premiers vrais robots domestiques s’apprêtent à envahir les foyers et où un ordinateur vient enfin de réussir le test de Turing; à une époque qui voit l’avènement d’une mutation profonde du jeu vidéo avec l’arrivée programmée des premiers casques virtuels réellement performants et qui permet de se procurer pour seulement quelques centaines d’euros une imprimante 3D, la voiture volante fait toujours figure de réalisation improbable.

Et pourtant, si l’on en croit le très médiatique Elon Musk, patron de deux des entreprises les plus à la pointe des technologies modernes, Tesla Motors et SpaceX, la voiture volante serait largement à la portée des ingénieurs actuels. Oui mais voilà, si aujourd’hui la réalisation d’un véhicule de ce type est à priori possible, Elon Musk voit plusieurs obstacles à la commercialisation d’un tel engin : « nous pourrions définitivement fabriquer une voiture volante – mais ce n’est pas la partie la plus difficile. La partie difficile c’est : comment faire une voiture volante à la fois très sûre et silencieuse ? »

Moller-car

SkyCar; et en plus, elle vole

Certes, on imagine mal un particulier se déplacer à quelques dizaines de mètres au dessus du sol dans un véhicule aussi bruyant qu’un Airbus au décollage (ce qui est le cas de la SkyCar actuellement disponible à la vente); de plus, piloter un avion ne ressort pas des mêmes compétences qu’obtenir un permis auto, et que dire encore de la gestion d’un traffic aérien qui serait composé de centaines de milliers d’appareils volants individuels ! Si Elon Musk ne voit donc pas vraiment d’avenir à la voiture volante, il se dit tout de même prêt à fabriquer des voitures…sous marines; en toutes petites quantités précise t-il, pas plus de deux ou trois modèles. car « ce n’est pas comme si nous allions les vendre, parce que je crois que le marché pour la voiture sous-marine est vraiment minuscule« . Si Elon Musk lui-même n’y croit pas…

 



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |