Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires Tesla veut faire de ses brevets des standards pour l’ensemble de l’industrie de la voiture électrique

Tesla veut faire de ses brevets des standards pour l’ensemble de l’industrie de la voiture électrique

Elon Musk a un nouveau tour dans son sac. Le CEO de Tesla a en effet déclaré qu’il souhaitait « libérer » l’intégralité des brevets de sa compagnie pour faire de sa technologie SuperCharger un standard de l’industrie automobile. L’objectif est d’éviter de créer une industrie basée sur la compétition stérile de technologies qui auparavant étaient disponibles pour tous. Elon Musk cite ainsi la problématique des stations services, qui risqueraient à l’avenir de proposer des systèmes de recharge différenciés pour les véhicules électriques, chaque système étant rattaché à une seule marque. Notons ici que malgré son avance technologique (réelle), c’est bien Tesla qui joue ici au franc-tireur, la plupart des marques européennes ayant déjà accepté le principe de bornes de recharge standardisées.

tesla-supercharger-fast-charging-system-for-electric-cars

La crainte de Musk est sans doute de voir se développer un standard très inférieur à la technologie de ses bornes SuperCharger, ce qui risquerait alors de marginaliser les conducteurs de Tesla obligés d’utiliser des adaptateurs pour se « brancher » sur les solutions standard. Avec un vrai sens de la stratégie, le fringuant patron de Tesla et de SpaceX souhaite proposer, sans doute sous licence (ce qui sera d’autant plus profitable pour Tesla) des brevets qui pourraient court-circuiter les standards en cours d’élaboration et remettre les véhicules de Tesla au coeur de la nouvelle donne technologique pour les véhicules électriques.

Reste à voir comment cette main tendu sera appréciée par une concurrence qui n’a pas attendu Tesla pour innover de son côté, même si pour l’instant personne d’autre que le fabricant américain n’a été capable de fournir des systèmes de recharge pour véhicules électriques capable de redonner en seulement 2 heures une pleine charge pour 400 km d’autonomie. Des arguments technologiques qui risquent de peser fortement vis à vis des fabricants auto qui ne se sont pas encore lancés dans l’aventure de la voiture électrique, un peu moins sans doute auprès BMW, Renault, Mercedes et tous les constructeurs européens déjà installés sur ce créneau depuis des années.

SourceEngadget


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |