Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Mozilla ouvre la porte aux DRMs dans Firefox

Mozilla ouvre la porte aux DRMs dans Firefox

L’acceptation de la publicité dans Firefox n’était qu’une première phase dans la normalisation de la fondation Mozilla.  L’Open Web, cette vision (sans doute un peu naïve) d’un internet libéré des DRMs (Digital Rights Management) et du pouvoir unilatéral des grands groupes privés,  aura donc fait son temps puisque Mozilla annonce l’implémentation des spécifications du W3C EME dans la prochaine version desktop de son navigateur phare. Cette soumission aux contenus verrouillés se fait dans la douleur puisqu’avant même d’annoncer les prochaines modifications de Firefox, Mozilla liste l’ensemble des contraintes lourdes que font peser les DRMs sur les droits et libertés du consommateur telle que l’ impossibilité de lire librement sur une plateforme donnée un contenu acheté sur une autre plateforme par exemple.

Suggestion pour le prochain logo : un petit cadenas autour du cou...

Suggestion pour le prochain logo : un petit cadenas autour du cou…

Reconnaissant que malgré son souhait de voir l’industrie abandonner ces verrous, c’est bien l’inverse qui s’est produit – jusqu’à l’implémentation dans les standards du W3C des éléments permettant de lire ces contenus – Mozilla abdique et explique qu’il ne peut faire autrement que d’intégrer ces contraintes sans prendre le risque de perdre des utilisateurs : « Nous sommes arrivés à un point où le fait de ne pas implémenter les spécifications W3C EME signifie que les utilisateurs de Firefox n’ont d’autres choix que de switcher sur un autre navigateur s’ils veulent lire ces contenus protégés par DRM. »

De fait, le non-accès aux services de Netflix, Hulu ou Amazon Video a conduit à une baisse de 30% du trafic de Firefox sur le territoire américain. Mozilla précise tout de même que ces ajouts ne seront pas proposé par défaut dans le navigateur et que, mis à part la partie dévolue aux DRMs, tout le reste du code du navigateur sera comme toujours open source et consultable par qui le souhaite. Quoiqu’il en soit, l’Open Web a bien perdu une bataille importante aujourd’hui.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |