Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Apps Mobiles et Tablettes La SNCF parie plus sur le mobile qu’autre chose pour la vente de billets de train

La SNCF parie plus sur le mobile qu’autre chose pour la vente de billets de train

Pendant longtemps, nous avons été habitués à acheter nos billets de train dans les gares. Internet est ensuite arrivé avec la SNCF qui a lancé son propre site de vente de billets. Le succès a été au rendez-vous. Depuis, une autre vague arrive, il s’agit des mobiles. De plus en plus de personnes passent par leurs smartphones et/ou leurs tablettes pour effectuer des achats. La SNCF l’a bien compris et fait le nécessaire pour améliorer ce point.

SNCF Logo
L’année dernière, la compagnie ferroviaire a généré 4 milliards d’euros de volume d’affaires, en hausse de 4 %. 75 millions de billets de train ont été vendus. Le trafic depuis les terminaux mobiles est, lui aussi, important, à savoir 45 %, soit près d’une connexion sur deux. Le volume d’affaires correspondant (300 millions d’euros) est inférieur à celui des ventes depuis un ordinateur, néanmoins il a été multiplié par 2. Si l’on se base par rapport à 2010, il a alors été multiplié par 10. Au cours de l’année dernière, 7 millions de billets ont été vendus depuis un mobile.

Yves Tyrode, le directeur général de Voyages-sncf.com, estime qu’Internet est aujourd’hui séparé en quatre parties : Apple, Google, Microsoft et le web. Plus concrètement, il évoque iOS, Android, Windows Phone et les ordinateurs. Pour Yves Tyrode, il faut développer des applications spécifiques à chacun de ses mondes. « Nous faisons le pari d’une expérience client propre à chaque monde », avance-t-il. « A chaque fois que nous l’avons fait, la satisfaction client et les ventes augmentent ».

Le but recherché est donc de s’adapter selon le système d’exploitation du client. Si iOS propose une fonction que n’a pas les autres, la SNCF va réfléchir à son intégration (s’il y a un intérêt bien sûr). Dans Windows Phone 8.1 par exemple, un assistant vocal est de la partie. La SNCF réfléchit déjà à comment l’intégrer pour satisfaire les usagers avec un terminal sous Windows Phone.

Évidemment, ce type de développement demande des ressources. La SNCF essaie de s’associer avec différentes start-ups afin d’arriver à voir le bout du tunnel et de créer de bonnes applications mobiles.

SourceLes Echos


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Un commentaire pour cet article :

  1. Ah ca fait tu bien de voir une entreprise qui s’intéressent à tous les OS et pas qu’a Android ou Ios, c’est un exemple à prendre.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |