Tendances :iOS 12iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes RED Hydrogen One : un écran « holographique » très décevant ?

RED Hydrogen One : un écran « holographique » très décevant ?

Alors que le smartphone tant attendu sort le 2 novembre prochain chez les opérateurs AT&T et Verizon, le RED Hydrogen One est peut-être déjà l’une des grosses déceptions high-tech de cette année 2018. Le site The Verge a en effet pu mettre les mains sur une version finalisée du smartphone, et force est de constater que ce premier galop d’essai laisse un gros goût amer dans la bouche.

Dans sa vidéo de test, The verge flingue sans ménagement l’armada de Youtubeurs qui ont joué les extasiés devant les « prouesses » de l’écran du Red Hydrogen One. Là aussi, il y a des 3/10 qui se perdent… 

Le flingage en règle commence dès le titre de l’article, « Test RED Hydrogen One : que de la Hype » et se poursuit tout au long d’un article où l’on croit halluciner face à certaines révélations; l’écran de l’Hydrogen One, qui devait être la pièce maitresse du nouveau smartphone, est ainsi qualifié de « médiocre », flou, et son rendu holographique quasiment décrit comme une véritable arnaque; en fait, la technologie sous-jacente (et licenciée ici par la société Leia) est du même type que celle de l’écran de la 3DS (on parle tout de même d’une techno qui a donc près de 7 ans !). Pour ne rien arranger, le journaliste de The Verge estime que l’effet 3d est moins bien rendu que sur la console portable de Nintendo. La descente en flamme se poursuit : la grille de pixels de l’écran serait aussi particulièrement visible et les couleurs… pas particulièrement bien rendues. On frôle le passage dans la matrice (on parle tout de même de l’illustre fabricant RED).

RED Hydrogen One : le Fire Phone de l’année 2018 ?

Le reste de l’article est un long chemin de ronces pour l’Hydrogen One; The Verge note l’absence totale d’accessoires pour le connecteur intégré, le poids et les dimensions excessives de l’appareil (surtout si c’est pour une proposition technologique aussi faible), les grosses bordures autour de l’écran, la qualité photo pas vraiment au top face aux cadors du secteur que sont le Huawei P20, le Pixel 2, l’iPhone XS ou le Note 9, l’impossibilité de partager les contenus 3D en dehors au delà des Hydrogen, l’absence de contenu 3D, le processeur déjà dépassé (Snapdragon 835) et bien sûr l’exécrable rapport qualité prix, l’Hydrogen One étant tarifé à 1295 dollars dans sa version « de base ». Le premier smartphone de RED écope au final d’un méchant 3/10 qui semble malheureusement parfaitement mérité au final.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

2 commentaires pour cet article :

  1. Bref en gros un phone tant attendu mais qui en faite va faire un flop monstrueux surtout au prix annoncer 1295$ bien trop chère car même si une ds fait mieux en 3D. Ils on de l’espoirs chez red, ça va faire comme l’essential phone il va ce vendre à même pas 10 mille exemplaires et le prix va vite chuter de 50% pourtant il avait l’air prometteur

  2. Avait l’air prometteur y’a 2 ans quoi 😅

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |