Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Android : l’Europe pourrait infliger des milliards de pénalité à Google pour des abus de position dominante

Android : l’Europe pourrait infliger des milliards de pénalité à Google pour des abus de position dominante

L’Europe ne lâche pas Google d’un cil. Après avoir taclé le géant américain sur sa mauvaise utilisation du comparateur de prix Google Shopping, la Commission européenne pourrait à nouveau brandir la menace de quelques milliards d’euros de pénalités pour des abus de position dominante concernant cette fois Android.

Avec près de 85% de part de marché mondiale et entre 75 et 80% de Pdm en Europe, Android ne laisse que peu de place à l’iOS d’Apple et quasi rien du tout aux autres concurrents. Dans ces conditions un peu particulières, la Commission européenne reproche à Google de favoriser éhontément ses propos solutions logicielles via Android, à l’instar du moteur de recherche, de Gmail, de la boutique applicative Google Play ou bien encore de Google Maps, ces derniers étant pré-installés sur quasiment tous les smartphones (hormis ceux d’Apple bien entendu).

Malgré les explications et justifications de Google, la Commission européenne commence à perdre patience : Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la concurrence, vient même de brandir la menace d’un démantèlement des activités européennes de Google, ce qui serait sans doute une catastrophe pour le poids lourd des GAFA.  Pénalités de plusieurs milliards d’euros ou démantèlement, dans tous les cas de figure, les sanctions évoquées semblent arriver bien trop tard pour changer la donne et alléger le « poids » de Google dans les services mobiles.

Sourceclubic


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

6 commentaires pour cet article :

  1. D’un autre côté quand tu as développé un OS, n’est-ce pas normal de s’en servir pour mettre en avant ses services ? Dans la boîte à gants d’une voiture neuve il y a un annuaire des concessions de la marque …

  2. Ptin mais….

    Genre bientôt ils vont demander au nom de la libre concurrence de pouvoir choisir sont OS sur n’importe quel smartphone…

    Retourner dans votre grotte préhistorique..

    Celui qui veux du Google sur sont iPhone télécharge sur l’app store!
    Android appartient à Google. Normale qu’il le fasse vivre..

    Perso je suis sur iPhone, et j’utilise les outils Google. Et je voie vraiment pas de raison de m’en plaindre!

  3. Là je pense que l’on atteint les limites de l’aberration de la commission européenne.
    Moi-même étant sur iPhone j’utilise le moteur de recherche Google, Google Maps, Google Drive, Gmail, Google Earth et pourtant ils ne m’obligent pas à utiliser leurs services.
    Pitoyable…

    • Ils ne t’obligent à avoir safari comme navigateur principal sur iOS? Bah si, impossible de mettre un autre navigateur par défaut. Et impossible de télécharger la moindre appli si elle n’est pas validée par Apple et qu’elle ne se plie pas aux règles décidées unilatéralement par Apple, ça s’appelle comment ça? Pour Spotify tu ne peux pas non plus t’abonner depuis l’application parce qu’Apple ponctionne 30% de l’abonnement du service proposé. Est-ce qu’ils se ponctionnent eux-mêmes 30% avec Apple Music? Bah non. Oui y’a de l’anti-concurrence dans les pratiques de Google et d’Apple qui tentent d’imposer leurs outils et leurs pratiques, et oui c’est pas nouveau, donc c’est une très bonne chose qu’on se mette à y jeter un œil et qu’on y regarde de près.

  4. Vous n’avez pas saisi l’article.
    Le « hormis sur iphone » était juste pour dire que les applis Google sont imposés de force.sur TOUS les smartphones Android qui représentent donc 85% du marché mondial.
    À savoir qu il y a plusieurs années c est les usa qui avait condamné Microsoft pour les même raison et que ce dernier avait du verser une grosse somme d argent à Apple qui le sauva

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |