Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Twitter : Des gros changements prévus pour le 23 mars

Twitter : Des gros changements prévus pour le 23 mars

Le réseau social va, faute de faire peau neuve, changer radicalement la façon dont les messages postés en masse vont être appréhendés. Il s’agit de la prochaine étape de Twitter pour lutter contre le harcèlement, les publicités ciblées cachées, ou encore la propagation effrayante de fake news. Ainsi, cette mise à jour, qui sera appliquée dès le 23 mars, devrait proposer deux changements principaux qui auront un impact sur ce type de contenu : la publication de contenus copiés/collés ou trop similaires, de même que les réponses ou les mentions de plusieurs comptes contrôlés par la même personne, ne seront plus autorisés. La création de comptes similaires à d’autres ne seront pas non plus autorisés. Enfin, l’affichage de plusieurs publications sur un sujet précis (notamment en utilisant un même hashtag) pour tenter de manipuler le sujet ou de faire croître artificiellement sa popularité n’est pas non plus autorisé.

Vous l’aurez compris, il sera donc interdit d’afficher plusieurs fois le même contenu, ou un contenu trop similaire, via plusieurs comptes gérés par la même personne. Et cela s’appliquera également aux apps, qui ne pourront donc plus permettre aux utilisateurs de publier plusieurs fois le même contenu depuis des comptes différents. D’autres détails vont également être changés : par exemple, les messages privés, avec l’introduction du taux de limite adaptatif. Par exemple, les développeurs pourront répondre à tous les utilisateurs qui leur envoient des messages privés, sans être limités par un volume trop grand de messages. Les comptes pros pourront ainsi envoyer 5 réponses par message reçu, chaque nouveau message réinitialisant cette limite.

Mais ce n’est pas tout, d’autres changements sont prévus pour la plateforme, notamment au niveau de l’intégration des tweets : un juge fédéral américain a condamné un partage de tweet intégré, en affirmant qu’il s’agit purement et simplement d’une violation du droit d’auteur. Enfin, les revenus Google AdSense provenant du trafic issu des réseaux sociaux devraient être infimes, d’autant plus lorsqu’il s’agit de publications similaires, où le système suspecterait la présence de bots.

 

Sourcetwitter


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |