Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science Des champignons pourraient aider à traiter la dépression en faisant un ‘reset’ du cerveau

Des champignons pourraient aider à traiter la dépression en faisant un ‘reset’ du cerveau

Une vague récente de recherches semble s’attarder sur une utilisation de psychédéliques pour traiter différents troubles de la santé. Ainsi, des minuscules doses de LSD permettent de désencombrer l’esprit, tandis que des champignons magiques aident les patients atteints d’un cancer à gérer l’anxiété et la dépression. Une nouvelle étude concerne ces mêmes champignons, mais plutôt que de s’attarder sur leurs conséquences sur le cerveau pendant leur effet, cette dernière observe ce qui se passe avant et après la consommation.

C’est à l’Imperial College London que des scientifiques ont mené leur test. Ils ont donné de la psilocybine (l’ingrédient actif dans les champignons) à une vingtaine de patients atteints d’une dépression que les autres médicaments ne semblaient pas pouvoir traiter. Une première prise de 10mg a été administrée, puis une autre de 25mg une semaine plus tard. Tous les patients ont affirmé s’être sentis mieux une semaine après le traitement, et environ la moitié d’entre eux étaient toujours aussi bien cinq semaines plus tard. Et ces réponses ont été confirmées par des scans de leurs cerveaux. Après la fin du traitement, il s’avère que le flux sanguin à l’intérieur de l’amygdale cérébrale (responsable de la gestion des émotions) est considérablement réduit. De plus, les scans révèlent que le produit provoque une sorte de « désintégration » causant une perte de connectivités entre les différentes parties du cerveau. Et une fois le traitement terminé, les patients se retrouvent avec plus de connectivités qu’auparavant. Ce qui, simplifié, ressemble fortement à un ‘reset’ du cerveau.

Si la recherche en est encore à ses débuts, sur un petit échantillon de testeurs, les chercheurs gardent espoir et pensent qu’une prise contrôlée de psychédéliques du genre pourrait bien servir au monde médical.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

3 commentaires pour cet article :

  1. Après la fin du traitement, il s’avère… et ? Phrase incompréhensible, il manque la fin.

  2. Super je sais où choper des Psylo dans les champs d’à côté ! 3, 4 champs en infusion le vendredi soir petite montée et hop tout va bien;) mais l’autre problème du Psylo c’est les reins… ils les abîment donc faire super gaffe à pas se retrouver avec un rein en moins…

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |