Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Fibre : Orange est accusé d’abus de position dominante par Bouygues Telecom

Fibre : Orange est accusé d’abus de position dominante par Bouygues Telecom

Bouygues Telecom tape du poing sur la table. L’opérateur estime qu’Orange est dans une situation d’abus de position dominante pour ce qui est de la fibre. La révélation a été faite cette semaine après la publication de documents par l’Arcep, à savoir le gendarme des télécoms.

Voici les éléments listés par Bouygues Telecom dans son rapport auprès de l’Arcep :

  • L’accès effectif aux points de mutualisation (PM) déployés par Orange en zones très denses (ZTD) dans les mêmes délais que l’opérateur historique n’est pas garanti (PM inaccessibles via les égouts dans Paris, asymétrie d’information sur la date de mise à disposition des PM, informations de contact immeuble incorrectes …)
  • Les processus et outils d’accès aux infrastructures nécessaires au déploiement des réseaux FttH sont inutilement complexes et ne permettent pas un déploiement rapide et efficace
  • Les prix de gros d’accès à la fibre sont trop élevés et sans rapport avec les coûts encourus ce qui limite la capacité des opérateurs à étendre leur couverture FttH
  • Les prix de détail sont très agressifs et ne permettent pas aux opérateurs alternatifs de rester compétitifs sans encourir de pertes
  • Certaines des Pratiques de l’Opérateur d’Immeuble Orange favorisent sa branche de détail (par ex., démarchage agressif et pose de plaques Orange dès le fibrage de l’immeuble)

Il faut savoir qu’Orange est très largement leader concernant la fibre en France, notamment parce qu’il déploie beaucoup plus que les autres. Si on écoute les trois autres opérateurs, le problème ne vient pas d’eux qui sont prêts à déployer, mais du fait qu’Orange aurait des accès privilégiés pour mettre la fibre dans plusieurs endroits. Les opérateurs veulent donc de meilleures règles et Bouygues Telecom n’hésite pas à le faire remarquer au gendarme des télécoms.

« Cette situation nuit à l’ensemble des opérateurs alternatifs (…) Elle nuit particulièrement à Bouygues Telecom qui joue le rôle de maverick sur le fixe et dont la compétitivité est compromise à la fois sur ce marché et, au-delà, sur le marché mobile, en raison de l’importance prise par la convergence fixe-mobile » indique Bouygues Telecom.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

3 commentaires pour cet article :

  1. C’est juste qu’Orange sait se débrouiller et est plus expert que les autres, qui ne font pas l’effort et se plaignent quand un concurrent est trop avancé

  2. Quel bel exemple de commentaire absurde et qui montre que tu n’as rien compris à l’article. Apprends à lire, et surtout à comprendre ce que tu lis. Si l’ARCEP confirme les dires de Bouygues Télécom (qui n’est pas le seul à dénoncer l’attitude d’Orange, ça commence à faire beaucoup), Orange va bien se faire remettre en place et aura une bonne grosse amende, ce qui sera bien mérité (car ce n’est pas là première fois qu’Orange sera condamné pour de telles pratiques, décidément il n’apprendra jamais :(

  3. L’arcep ne confirme rien elle a juste publié le document

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |