Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science Planetary Resources met de côté son projet d’observation de la Terre par satellite

Planetary Resources met de côté son projet d’observation de la Terre par satellite

Lancé en 2013 via un Kickstarter, un programme spatial récompensait les personnes soutenant le projet en leur promettant un « selfie » dans l’espace pris avec un méga-télescope. Et si récemment cette idée a été abandonnée et les soutiens remboursés, la firme a su rebondir: un satellite de test, l’Arkyd 3, a été lancé avec succès en 2015, et il était prévu l’an dernier de lancer de nouveaux satellites spécialement équipés, le projet Ceres.

Supposé observer la Terre sous tous ses angles, Ceres devait compter plusieurs appareils capables d’analyser des choses comme la qualité de l’eau, repérer des débuts de grands incendies, et découvrir de nouvelles sources d’énergies ou ressources minérales à exploiter.

Mais d’après une présentation du PDG de Planetary Resources, Chris Lewicki, ce projet ne serait tout simplement pas la priorité de la société par rapport à ses autres missions.

Toujours durant cette présentation, il a affirmé que l‘Arkyd-6 serait lancé en octobre prochain, équipé spécialement pour tester les systèmes et méthodes qui seront utilisés plus tard pour ce qui constitue la mission principale de l’entreprise: l’exploration, l’exploitation et le minage d’astéroïdes.

Enfin, il a ajouté que le premier vaisseau d’exploration d’astéroïdes devrait être lancé dans la deuxième moitié de 2020. Si aucun nom n’est encore attribué à ce dernier projet, ne pas l’appeler Nostromo serait définitivement une opportunité ratée.

SourceTheverge


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |