Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires La fiabilité des fusées Falcon 9 (SpaceX) pointée du doigt par l’administration américaine

La fiabilité des fusées Falcon 9 (SpaceX) pointée du doigt par l’administration américaine

SpaceX s’est taillé la réputation d’être la société spatiale privée la plus avancée au monde. Les lanceurs Falcon 9, capables de revenir sur leur pas de départ en position verticale, font la fierté d’Elon Musk, le fondateur de la firme américaine. Mais derrière la vitrine lissée et futuriste de SpaceX, quelques détails sont nettement moins reluisants.

Ainsi, le Government Accountability Office, soit l’administration américaine en charge de la vérification de certains gros projets privés bénéficiant d’aides publiques, tacle sévèrement la fiabilité des moteurs du Falcon 9, ces derniers étant trop souvent sujets à des fissures persistantes. L’organisme gouvernemental estime que cette tendance à se fissurer pose « un soucis majeur à la fiabilité des fusées« , d’autant plus lorsqu’on songe au volume de carburant nécessaire au bon fonctionnement d’un lanceur Falcon.

L’administrateur de la NASA Robert Lightfoot a confirmé auprès du Wall Street Journal que ces problèmes étaient connus depuis des mois, voir des années. L’agence spatiale américaine aurait même averti SpaceX du danger que pourraient représenter ces fissures lors d’une mission (et ne parlons même pas de mission habitée). Non seulement le soucis est ancien, mais il perdure : le Government Accountability Office affirme avoir trouvé des fissures sur les moteurs Merlin du Falcon au mois de septembre 2016.

En réponse à ces informations pour le moins déroutantes, un porte-parole de SpaceX a indiqué que de nombreux ingénieurs réfléchissaient déjà à la meilleure façon de renforcer ses lanceurs contre les fissures, l’objectif étant même d’empêcher la moindre apparition de ce type de soucis sur les fusées Falcon. Plus problématique cependant, SpaceX reconnait que dans le cas où le renforcement des fusées devrait en passer par un nouveau design, les lancements et missions prévues pourraient alors être repoussées pour une longue période.

Sourceengadget


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Un commentaire pour cet article :

  1. Le nom des moteurs du lanceur Falcon 9 n’est pas TurboBlade mais Merlin. Le terme turboblade désigne les pales des turbopompes de ces moteurs et c’est à ce niveau que le problème de fissure existe.

    Faites attention à ce que vous traduisez!

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |