Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Wikileaks : Barack Obama allège considérablement la peine de prison de Chelsea Manning

Wikileaks : Barack Obama allège considérablement la peine de prison de Chelsea Manning

Finalement, Barack Obama aura fait le geste tant attendu; le président américain, encore en fonction pour quelques heures, vient de considérablement alléger la peine de prison de Chelsea Manning, l’analyste militaire qui avait fourni au site Wikileaks des milliers de documents trop secret et classifiés portant sur l’intervention militaire américaine en Irak. L’un de ces documents montrait l’intervention d’un hélicoptère américain tuant deux journalistes de Reuters dans une attaque soit disant « ciblée », une révélation qui avait placé l’état major américain dans une position très difficile et placé Julian Assange (fondateur de Wikileaks) sous les feux des médias.

Barack Obama

A la suite de cette énorme fuite de données classifiées (250 000 courriels diplomatiques révélés), Manning avait été jugé par un tribunal militaire pour actes d’espionnage et de trahison puis condamné au final à une peine de prison de 35 ans. C’est aussi en prison que Bradley Manning est devenu Chelsea Manning, ce qui a rajouté au volet « espionnage » de l’affaire un élément social, portant cette fois sur la reconnaissance des individus transgenres.

bradley_manning_us_army

Bradley Manning fut accusé de haute trahison et d’espionnage pour avoir fourni des documents classifiés top secret au site Wikileaks 

Depuis des années, de nombreuses associations des droits civiques demandaient la libération anticipée de Manning (et donc la grâce d’Obama) mais l’homme fort de la Maison Blanche semblait sourd à toutes les suppliques…jusqu’à ce jour du 18 janvier 2017. En commuant la peine de 35 ans en une peine de 7 ans, Barack Obama ne revient pas sur le fond du dossier (Manning reste bien condamné pour haute trahison), mais fait un geste fort en faveur des lanceurs d’alerte puisque Chelsea Manning pourra retrouver la liberté dès le 17 mai prochain.

chelsea_manning_with_wig

En prison, Bradley Manning est devenu Chelsea Manning; cette dernière devrait être libérée le 17 mai prochain.

Les regards se tournent maintenant vers Julian Assange, ce dernier ayant déclaré qu’il accepterait une extradition vers les Etats-Unis dans le cas où Obama accorderait sa clémence à l’ancien analyste, et ce « malgré l’évidente inconstitutionnalité du dossier du Département de la Justice américain« .

Sourceengadget


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |