KultureGeek Science Thiot Ingénierie : des essais d’impact à la vitesse de 36 000 km/h !

Thiot Ingénierie : des essais d’impact à la vitesse de 36 000 km/h !

2 Mai. 2016 • 22:45
0

Thiot Ingénierie vient à nouveau de faire parler la poudre…ou plutôt le canon de laboratoire. Cette PME française (Puybrun) spécialisée dans les essais balistiques à grande vitesse vient en effet de réaliser un véritable exploit en devenant la première entreprise au monde capable d’effectuer des essais d’impact à la vitesse absolument prodigieuse de 10 km/s (36 000 km/h). Au delà de leur caractère exceptionnel, ces essais permettent d’envisager des tests de collision de débris spatiaux beaucoup plus proches qu’auparavant des conditions réelles, ce qui s’avère bien sûr essentiel dans la conception des satellites ou de futurs vaisseaux destinés à de longs voyages spatiaux (qui a dit « Mars » ?).

th_thiot-ingenierie

Thiot Ingénierie, c’est aussi et avant tout une presse dynamique de 200 tonnes de poussée, 4 lanceurs de laboratoire couvrant des calibres de 9 à 350 mm, 2 chambres de test blindées, ainsi que des barres d’Hopkinson. 

Comme le rappelle fort bien Thiot Ingénierie dans un communiqué triomphant (mais il y a de quoi), les conséquences d’un impact à très grande vitesse  – et dans le vide spatial – peuvent en effet s’avérer dramatiques, ainsi que l’a d’ailleurs très bien illustré le film Gravity d’Eduardo Cuaron. « Les essais réalisés dans notre laboratoire permettent de reproduire ces impacts afin d’évaluer la vulnérabilité des satellites et autres engins spatiaux, et de tester de nouveaux matériaux ou concepts qui limiteront la génération de nouveaux débris en cas de collision » déclare ainsi Patrick THIOT, fondateur et Directeur Général de la PME.

th_essais_hyperveloces

Un impact à 10km/s capturé en photos

La France étant l’un des leaders de l’industrie aérospatiale, il est au final assez logique que le CNES ait signé un accord de collaboration avec Thiot Ingénierie. Il n’est pas dit que d’autres agences ne se montrent pas intéressées, à l’instar de la NASA qui travaille depuis quelques années sur des simulations d’impacts pour la déviation de possibles géocroiseurs qui pourraient menacer la Terre. Thiot Ingénierie vise désormais des vitesses d’impact de 15 km/s, soit la véritable vitesse des débris spatiaux. Avant d’arriver à cette marque glorieuse, il faudra déjà passer la barre des 11 km/s. Thiot Ingénierie estime pouvoir y arriver avant juillet 2017.

Signaler une erreur dans le texte

Les sujets liés à ces tags pourraient vous interesser

Désolé, les commentaires sont fermés.

Les derniers articles

Clavier Touches Hack Lignes de Code

La Pologne subit plusieurs cyberattaques sans précédent

15 Juin. 2021 • 14:10
0 Internet

La Pologne est actuellement dans le viseur de hackers, avec le pays qui subit une vague de cyberattaques. Le Parlement polonais se réunira mercredi...

th_LHC-Cern

L’équipe du CERN observe des oscillations quantiques, et c’est une première scientifique

15 Juin. 2021 • 13:30
0 Science

C’est une grande première scientifique : l’équipe des chercheurs et physiciens du CERN annonce être parvenue à...

DJI Mini SE

DJI Mini SE : un leak dévoile le design, les specs et le prix !

15 Juin. 2021 • 11:28
0 Matériel

DJI s’apprête à nouveau à casser le game sur le marché du drone grand public. Le DJI Mini SE se serait retrouvé...

Razer Projet Hazel

Project Hazel : le masque futuriste de Razer sera disponible à la vente lors du Q4

15 Juin. 2021 • 10:00
0 Matériel

Bon pour la prochaine pandémie ?  Razer avait surfé sur la tendance du moment en dévoilant le Project Hazel, un masque de...

Google Chrome Logo

Chrome : Google conserve finalement l’URL complète des sites

15 Juin. 2021 • 8:07
2 Logiciels

Google a décidé de ne pas aller jusqu’au bout de son projet pour cacher l’URL complète des sites dans Chrome. Le groupe a...

Les dernières actus Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site