Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Publicité dissimulée : la répression des fraudes enquête sur les YouTubeurs français

Publicité dissimulée : la répression des fraudes enquête sur les YouTubeurs français

Les stars françaises sur YouTube sont dans le viseur de la répression des fraudes. La DGCCRF a annoncé cette semaine avoir mené une enquête sur ces YouTubeurs qui ont fait de la publicité dissimulée dans leurs vidéos, cela signifie avoir été payé pour citer et/ou mettre en avant le produit d’une marque, sans pour autant dire clairement qu’il s’agit d’une vidéo sponsorisée.

Squeezie-Norman-Cyprien

Ces YouTubeurs passent des contrats avec les marques, mais le spectateur ne le sait peut-être pas. Et c’est bien ça qui dérange la DGCCRF. Certains d’entre eux seront sanctionnés avant l’été. L’amende imposée peut être identique à la somme perçue grâce aux accords réalisés avec les marques. Il y aura alors un accord à l’amiable. Néanmoins, si un YouTubeur refuse, l’affaire sera portée devant le tribunal correctionnel. Dans ce cas, la sanction peut être alourdie accompagnée d’une explication publique (en vidéo, un message sur les réseaux sociaux, etc).

Outre les YouTubeurs, les marques sont dans le viseur de la répression des fraudes. Elle veut s’assurer que les marques n’ont pas ordonné aux YouTubeurs de ne pas dire la relation qui les liait pour justement éviter de faire passer la vidéo comme un contenu sponsorisé. Si la répression des fraudes estime que les marques ont triché, la sanction pourrait être importante pour elles aussi.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Un commentaire pour cet article :

  1. il vont faire pareil pour les « blogs » à succès ?
    car c’est vraiment courant… c’est un secret de polichinelle à part pour les…

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |