Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Critique Ciné : The Voices

Critique Ciné : The Voices

Après un Persepolis Césarisé et nommé au Oscar en 2008, on retrouve une Marjane Satrapi derrière la caméra de The Voices, une comédie horrifique au gore pudique mettant en scène un Ryan Reynolds peinant à revenir après son interprétation de Green Lantern, encore à ce jour très critiquée. Sortie de The Voices prévue dans nos salles le 11 mars 2015.

The Voices G

Jerry, alias Ryan Reynolds, jeune célibataire empaqueteur de baignoire dans une entreprise haute en couleur, est atteint de ce qu’on pourrait appeler schizophrénie … Sa folie ? Un chat, Mr. Moustache, son côté obscur et Bosco, un gros chien simple d’esprit qui a tout du bon toutou. Tout va basculer le jour où Jerry va devoir se socialiser.

Comment avouer à certaines personnes qui l’on est vraiment ? Ses rendez-vous chez la psy ? Son passé ? Sa vie ? Pourtant Milton avait tout pour garder secret les soucis mentaux de ce pauvre homme. Dans une petite ville industrielle d’environ 4000 habitants, il a fallu que Jerry tombe sur ces 3 comptables, jouées par Gemma Arterton, Anna Kendrick et Ella Smith,  qui lui ont fait tourner la tête. Schizophrénie et amour ne font pas bon ménage quand on est instable.

Marjane Satrapi nous offre un film bien déjanté qui nous donne à voir la vie de ce cher Jerry à travers sa tête et ses pensées. On rentre dans son jeu au point d’avoir de l’empathie pour lui ; jusqu’à aller lui pardonner ses faits et gestes. Un Jerry tellement convainquant qu’on pourrait se réconcilier avec Ryan Reynolds, qui double aussi les voix qu’il entend, à savoir celles des animaux qui l’entourent. Quant aux plans ils sont tous réfléchis, et bien filmés, tels une toile de maître pour certains. Tout dans ce film est calculé et bien choisi, rien n’est laissé au hasard donnant ainsi un très beau film avec un scénario très bien adapté à l’écran, ce qui en fait un film à voir et à revoir avec plaisir.

 

Article rédigé  par Manon Thoos

 
8/10

- Son côté déjanté - La prestation de Ryan Reinolds - Les plans caméra - Monsieur Moustache

- La faiblesse de la fin - Manque d'exploitation de quelques personnages



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |