Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Science Exoplanètes : deux de perdues … dix de retrouvées ?

Exoplanètes : deux de perdues … dix de retrouvées ?

Les exoplanètes de type habitable fascinent et continueront certainement de fasciner tant que l’homme n’aura pas mis les pieds sur l’une d’entre-elles (autant dire qu’on va pouvoir continuer de rêver un long moment). Au nombre de 24 au dernier recensement, ces exoplanètes habitables pourraient n’être en fait que 22 si l’on se réfère aux travaux de l’Astronome Paul Robertson qui se serait rendu compte que deux des plus « vieilles » découvertes d’exoplanètes pourraient résulter d’aberrations de calculs elles-même dues aux variations magnétiques générées par des phénomènes comme les tâches solaires.

Gliese 581

En d’autres termes, Gliese 581d et Gliese 581g, situées à 22 années lumière de notre bonne vieille terre, ont de bonnes chances de ne même pas exister, leur « visibilité » provenant en fait des perturbations magnétiques intenses créées par leur étoile, une naine rouge particulièrement instable. Il faut dire que l’observation de ces planètes ne se fait pas directement par le biais de simples télescopes, mais découle en fait de l’interprétation des informations fournies par de puissants spectrographes, de savants calculs qui donnent lieu à des « apparitions sur des graphes » comme le précise Paul Robertson. L’équipe menée par Robertson s’est ainsi rendue compte que des signaux référencés pour certaines planètes s’affaiblissaient tandis que d’autres au contraire gagnaient en intensité. Une de perdu, dix de retrouvées dit l’adage; alors deux…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |