KultureGeek Hors-Sujet Starship : la production du moteur Raptor mettrait SpaceX « au bord de la faillite » selon Elon Musk

Starship : la production du moteur Raptor mettrait SpaceX « au bord de la faillite » selon Elon Musk

30 Nov. 2021 • 18:32
5

Les employés de SpaceX n’ont sans doute pas passé un très bon Black Friday. En cause, un email alarmiste d’Elon Musk envoyé à toutes les équipes. Le patron de SpaceX y affirme en substance que les difficultés de production en série du moteur Raptor, qui doit équiper la fusée Starship, pourraient pousser SpaceX au bord de la faillite. Musk précise bien que cette hypothèse sinistre se produira seulement et seulement si l’entreprise spatiale ne parvient pas à un rendement de production suffisant.

Starship mise a feu

Test de mise à feu du moteur Raptor du Starship, le 17 novembre 

Le calcul est simple pour Musk : afin de rester à flot, SpaceX doit faire décoller son lanceur Starship au moins toutes les deux semaines en 2022, ce qui signifie que la capacité de production des moteurs Raptor doit suivre la même cadence… ce qui ne serait clairement pas le cas à l’heure actuelle. L’heure est grave : deux cadres dirigeants de SpaceX (dont un qui travaillait sur le développement du Raptor) auraient récemment quitté la société et les soucis sur les lignes de production seraient « bien plus sévères que ce qui avait été reporté » indique Musk dans son mail.

Elon Musk 1024x768

Confronté à une situation d’extrême urgence, Elon Musk annonce qu’il passera tout son prochain week-end , y compris la nuit, sur la ligne de montage du Raptor, et enjoint ses employés à « monter sur le pont » afin de résoudre cette situation critique.  « Nous avons besoin de toutes les mains disponibles pour réparer ce qui est, franchement, un désastre » ajoute un Elon Musk que l’on a rarement vu autant en panique. Musk rappelle au passage que le Starship est le seul lanceur capable d’envoyer en orbite les satellites Starlink dans leur version V2, des engins beaucoup plus massifs que les satellites Starlink déjà opérationnels. En outre, ces satellites V2 seraient nécessaires pour rendre Starlink rentable à terme, et aussi pour garantir la bande passante annoncée face à l’afflux des abonnements.

Malgré le ton catastrophiste d’Elon Musk, on se gardera bien d’annoncer la mort imminente de SpaceX. En 2018 déjà, l’entrepreneur visionnaire avait envoyé un mail à destination de ses troupes annonçant la fin du monde et la banqueroute. Tesla risquait alors de frôler la faillite selon Musk. L’entreprise vaut aujourd’hui plus de 1000 milliards de dollars.

SOURCEThe Verge

Signaler une erreur dans le texte

Les sujets liés à ces tags pourraient vous interesser

5 commentaires pour cet article :

  • Nestermagic(via l'app )
    1 lancement tous les 2 semaines ?… j’en doute si la FAA a autorisé que 12 lancements en 2022. Bad news…
  • MrVinceZ(via l'app )
    Fred qui une fois de plus montre sa méconnaissance du sujet lorsqu’il ajoute sa note personnelle. En 2018, l’enfer de production de la modèle 3 était tout à fait légitime et non pas un « coup de com’ interne »
    Pour donner un peu de contexte, Tesla était endetté de 10 milliards, dépensait 1 milliard par trimestre, avait des lignes d’assemblage sous tente sur le parking de l’usine, et n’avait pas la Gigafactory de Shanghai pour produire en masse. En 2017 Tesla produisait 100k voiture. L’année d’après, 300k de Model 3. « Prototype are easy, production is hard ». Et pour finir concernant la capitalisation de 1000 milliards, cela n’a rien à voir avec les performances de l’entreprise. Une capitalisation n’est que le prix de l’action multiplié par le nombre d’action. C’est une info uniquement boursière, rien à voir avec la santé de l’entreprise.
    • Frederic L.
      La phrase était un peut-être un peu maladroite mais vous avez compris absolument tout de travers. Je ne parle pas de « coup de com », mais de communication interne, c’est à dire d’u message envoyé vers les employés pour remobiliser les troupes, sachant effectivement qu’avec le recul, Tesla s’en est plutôt très bien sorti. Vous auriez du tout de même vous douter que si l’article est mis bien en avant sur le site (c’est l’article « important » du jour), cela signifie bien que je ne considère pas l’email interne de Musk comme un simple coup de com… Peut-être faut-il un peu réfléchir avant de sauter à la gorge du rédacteur.

      Quant à dire que la capitalisation n’est pas du tout corrélée avec la santé d’une entreprise, c’est tout à fait vrai pour les licornes sur cotées, mais sans doute pas lorsqu’on atteint les 1000 milliards ou plus de capitalisation. Enfin, quand vous commentez un article, sachez qu’être inutilement agressif envers un rédacteur lui donnera surtout envie de vous envoyez bouler. Je prends de mon temps pour vous répondre ici, mais c’est avant tout pour rectifier auprès des autres lecteurs.

  • MrVinceZ(via l'app )
    Sauter à la gorge du rédacteur est peut-être un peu exagéré au vu de mon commentaire non ?
    Je n’ai pas compris de travers, étant donné que je parle d’un coup de com’ interne, et non pas d’un coup de com’ ;)
    Le fait de mettre en avant un article ne change absolument rien à la qualité de sa rédaction, juste que c’est la « News chaude » du jour. Au contraire, puisqu’elle est mise en avant, la rédaction doit être irréprochable.
    Ensuite, il faut comprendre que la barre des 1000 milliards n’est pas un filtre anti licorne. Aujourd’hui Tesla est valorisé sur sa capacité futur à exploser toute la concurrence (Giga Berlin et Giga Texas qui devrait ouvrir sous peu) et non pas sur ses ventes actuelles. Sa valorisation dépend du mood des investisseurs, qui peuvent décider de prendre en compte, ou non, les fondamentaux de l’entreprise.
    Pour conclure, si je tic aujourd’hui, c’est parce que dans 80% des articles que vous rédigez concernant Musk ou l’une de ses entreprises, cela transpire d’une émotion qui ne rends pas votre rédaction objective. Certes, personne ne peut être objectif, mais cela devrait être un idéal à atteindre. Et dans votre cas, par moment l’information est tellement déformée qu’elle ne reflète plus la réalité. Voilà pourquoi je commente.
    • Frederic L.
      Au vu de votre réponse, j’ai la tenace impression que c’est bien vous qui surinvestissez émotionnellement cet article et les autres articles sur Musk. Vous semblez oublier une chose toute simple : Elon Musk a un passif, a été condamné par la SEC pour avoir eu la langue trop bien pendue sur Twitter, a multiplié les déclarations pour le moins décalées voire fracassantes sur les sujets les plus divers. C’est un entrepreneur visionnaire, mais c’est aussi un original, un excentrique, et la grande majorité de la presse américaine prend ses déclarations avec les pincettes d’usage sachant qu’on ne sait jamais vraiment s’il y a des trous dans la raquette. Elon Musk a par exemple refusé d’en dire plus aux journalistes qui l’ont questionné sur le mail interne diffusé chez SpaceX.
      .
      Ne pas tenir compte de cela, ne pas prendre un peu de recul alors que tout dans le personnage incite à le faire, c’est cela qui manquerait cruellement d’objectivité. Vous croyez que je suis le seul rédacteur ou journaliste à rappeler ses déclarations passées alarmistes sur Tesla ? Je n’ai aucun affect particulier par rapport aux informations le concernant lui ou ses sociétés, mais lorsqu’Elon Musk parle, ce ne sont pas les propos forcément objectifs eux d’un CFO livrant le bilan financier trimestriel. Ceci étant l’article prend le parti de considérer avec sérieux les affirmations de Musk concernant le « désastre » du Raptor, mais il faut bien rappeler que l’on a affaire ici à un CEO pas tout à fait comme les autres. L’information, c’est aussi la contextualisation de l’info, pas le simple « recrachage » d’un communiqué interne.

Laisser un commentaire

Sauvegarder mon pseudo et mon adresse e-mail pour la prochaine fois.

Quelques règles à respecter :
  • 1. Restez dans le sujet de l'article
  • 2. Respectez les autres lecteurs : pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
  • 3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
  • 4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles


Les derniers articles

Wandercraft

L’exosquelette de Wandercraft rend la marche aux paraplégiques (et nous rapproche du cyborg)

20 Jan. 2022 • 10:33
0 Science

L’exosquelette de la startup parisienne Wandercraft n’est pas une nouveauté, mais si nous en reparlons aujourd’hui c’est...

Nvidia Shield TV Pro

Bugs Shield TV et Android 11 : Nvidia travaille avec Plex et Google sur des correctifs

20 Jan. 2022 • 9:20
1 Matériel

Nvidia a récemment proposé Android 11 pour ses Shield TV, mais il y a des bugs, notamment avec Plex et d’autres applications. Autant...

Google Play Jeux PC Windows

Google propose les jeux Android sur les PC Windows avec une bêta

20 Jan. 2022 • 8:08
0 Actu OS

Google Play Jeux fait aujourd’hui ses débuts sur PC sous forme de bêta, cela permet de jouer aux jeux Android sur Windows 10 et 11....

Instagram Abonnement Payant Createurs

Instagram teste des abonnements payants avec du contenu exclusif des créateurs

19 Jan. 2022 • 20:46
0 Internet

Instagram annonce la mise en place d’un nouveau test qui concerne des abonnements payants. Les utilisateurs vont pouvoir payer un certain montant...

OpenSubtitles

OpenSubtitles piraté : les données de 6,7 millions d’utilisateurs en fuite

19 Jan. 2022 • 20:27
2 Internet

OpenSubtitles, un site qui recense des sous-titres de films et séries, annonce avoir été piraté. Le piratage a en...

Les dernières actus Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site