Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Des cadres Ubisoft démissionnent après des accusations de harcèlement

Des cadres Ubisoft démissionnent après des accusations de harcèlement

Après des semaines très difficiles pour le studio, les langues s’étant déliées en ce qui concerne l’environnement de travail toxique et sexiste au possible chez Ubisoft, les premières conséquences se font déjà sentir, et une restructuration semble à l’horizon. L’entreprise vient en effet d’annoncer que plusieurs de ses grands cadres ont tout simplement démissionné suite aux révélations et accusations de harcèlement. Ainsi, Serge Hascoët, chief creative officer, Yannis Mallat, à la tête des studios canadiens de la firme, et Cécile Cornet, à la tête des ressources humaines au niveau mondial, viennent de quitter leur poste. Ces démissions font suite à celle de Maxime Beland, vice président qui a également été au centre de ces sombres accusations.

Ubisoft Logo 600x338

Un communiqué de presse avance qu’il s’agit là du début d’une restructuration du studio, qui va renforcer ses politiques de ressources humaines et ses valeurs. Yves Guillemot, co-fondateur et PDG d’Ubisoft, a également décidé de prendre temporairement les rênes du poste de chief creative officer : « Ubisoft a échoué à ses obligations de garantir un environnement de travail sûr et inclusif pour ses employés. C’est inacceptable, les comportements toxiques contrastant directement avec les valeurs pour lesquelles je n’ai jamais eu recours au compromis – et je ne le ferai jamais. Je m’engage à implémenter de profonds changements dans l’entreprise pour améliorer et renforcer notre culture du travail » a-t-il déclaré. L’événement Ubisoft Forward de demain était supposé présenter les jeux à venir du studio, nul doute cependant qu’une partie du stream sera dédiée à ces changements radicaux.

Sourcepcgamer


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Un commentaire pour cet article :

  1. Comment Guillemot pouvait il ignorer ces agissements? Encore un qui se prend pour un patron mais qui se fiche éperdument des remontées terrain. Tout patron peut et doit se renseigner sur l’état mental de ses salariés pour éviter les comportements de ce genre et il ne l’a pas fait. Il doit être condamné pour complicité.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |