Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Des hackers vendent les données de 73 millions d’internautes sur le dark web

Des hackers vendent les données de 73 millions d’internautes sur le dark web

Encore un piratage. Le groupe de hackers ShinyHunters a réussi à accéder aux bases de données de 10 services différents et récupérer les informations de 73,2 millions d’internautes. Ces données sont maintenant vendues sur le dark web.

Hacker Ordinateur Smartphone 1024x684

Dans le détail, on retrouve les données de :

  • Zoosk (application de rencontres) : 30 millions de données
  • Chatbooks (service d’impression) : 15 millions de données
  • SocialShare (plateforme de mode coréenne) : 6 millions de données
  • Home Chef (livraison de nourriture) : 8 millions de données
  • Minted (place de marché en ligne) : 5 millions de données
  • Chronicle of Higher Education (journal en ligne) : 3 millions de données
  • GGuMim (magazine de meubles coréen) : 2 millions de données
  • Bhinneka (commerçant en ligne indonésien) : 1,2 million de données
  • StarTribune (journal américain) : 1 million de données

Les hackers vendent les données pour l’équivalent de 18 000 dollars, avec chaque base de données vendue séparément.

ShinyHunters n’en est pas à son coup d’essai. Le groupe de hackers a récemment piraté Tokopedia, le plus grand commerçant en ligne indonésien. ShinyHunters a mis en ligne gratuitement les données de 15 millions de clients puis a vendu la base de données entière (91 millions de données) pour 5 000 dollars.

Contactée par ZDNet, aucune des dix entreprises piratées ci-dessus n’a accepté de faire un commentaire, si ce n’est Chatbooks qui a publié un communiqué sur son site.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |