Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix

[Test] Galaxy Fold : le premier modèle honorable d’un concept pas encore abouti

MEILLEURS PRIX
Marchand Prix
logo Rue du Commerce Marketplace
Rue du Commerce Marketplace
1 498,99€
1 498,99€
port gratuit
Voir l'offre
logo Fnac Marketplace
Fnac Marketplace
1 614,22€
1 614,22€
port gratuit
Voir l'offre
logo Boulanger
Boulanger
2 020,00€
2 020,00€
port gratuit
Voir l'offre
logo La Redoute Marketplace
La Redoute Marketplace
2 020,00€
2 020,00€
port gratuit
Voir l'offre
Marchand Prix
logo Fnac Occasion
Fnac Occasion
1 269,00€
1 269,00€
port gratuit
Voir l'offre
Voir la fiche

Le smartphone pliable est un fantasme technologique, et sans aucun doute la seconde grosse évolution attendue du marché du smartphone (après l’interface full tactile multipoint introduite avec l’iPhone en 2007). Ces dernières années, les prototypes d’écrans pliables ont essaimé, mais il a fallu attendre 2019 pour avoir droit aux premières annonces de modèles commerciaux. Samsung et Huawei n’ont pas hésité à essuyer les plâtres, une expression qui n’est pas exagérée lorsqu’on sait que le Fold a connu un lancement différé assez problématique (il fallait revoir la charnière de l’écran).

 

Le Galaxy Fold est finalement sorti quelques mois après la date initialement annoncée, et bien sûr avec une dalle revue et corrigée. Ce smartphone pliable à deux écrans (un pliable, et un au dos, pour un usage de type « smartphone ») est entre nos mains depuis quelques jours, et il est temps de rendre un premier verdict : le futur est-il réellement à nos portes, ou est-ce encore trop tôt pour un smartphone de ce type ?

Après seulement quelques minutes d’utilisation, votre serviteur était déjà convaincu d’une chose, et pas des moindres : le Galaxy Fold n’est pas un prototype. Les finitions de l’appareil confirment que l’on a bien affaire à un produit parfaitement fonctionnel, et c’est déjà beaucoup lorsqu’on songe aux avis teintés de vitriols publiés par certains journalistes américains au mois d’avril dernier. Samsung a beaucoup travaillé pour rendre une copie « propre », et cela se voit. Sur le plan du design, le constat est plus mitigé. La tranche alu légèrement arrondi semble toujours autant s’inspirer des iPhone, mais que l’on sache, Apple ne propose pas d’iPhone pliable. Le débat est donc clos sur ce point.

En revanche, le design global de l’appareil ne parvient pas à faire oublier l’aspect massif de l’appareil, qui une fois replié ressemble au final à un smartphone très, très épais (près de 2 cm à son point le plus épais). Ce contraste entre un design contraint par les limites technologiques (on ne sait pas encore faire des smartphones pliables vraiment fins) et justement une technologie de pointe (voire « futuriste » en un sens) aboutit à un constat étrange : malgré son écran pliable, le Galaxy Fold a nettement moins d’allure, de style, qu’un Galaxy Note. Ce n’est pas forcément gênant en soi… sauf dans la poche, où le Fold peinera à se faire oublier. Enfin, et pour clore ce chapitre sur l’aspect extérieur, on notera que les boutons de volume, d’activation ainsi que le capteur biométrique d’empreintes sont tous situés sur la tranche droite (que l’appareil soit en mode mini-tablette ou smartphone).

Passons d’emblée au plat de résistance : l’écran pliable du Galaxy Fold propose une diagonale de 7,3 pouces à la définition 2152 x 1536 pixels. La dalle AMOLED, absolument superbe, se déplie comme un papillon et sans trop effort, même s’il faudra utiliser ses deux mains pour passer en mode tablette. Un système d’aimant retient les deux côtés de cet écran au contraste parfait et à la colorimétrie très juste. L’angle de vision est très étendu, sans dégradation notable de l’image affichée et la réactivité de la dalle est bonne, sans être dans le haut du panier. Surtout, la zone de la charnière située en plein milieu de l’écran se distingue à peine… parfois. La plupart du temps, on ne la remarque tout simplement pas, même si l’on peut parfaitement la sentir au bout des doigts (là encore, ce n’est pas vraiment gênant). A noter que durant nos quelques jours d’utilisation de la tablette, cet écran n’a posé aucun problème notable. Pas de bruit étrange lors des nombreuses fermetures/ouvertures, pas de pixel mort, pas de déformation d’image. RAS. Tout juste peut-on reprocher que la dalle n’occupe « que » 85% de la surface exploitable, ce qui fait que les bordures sont nettement visibles. Pas très grave.

Le second écran, situé cette fois sur l’un des « dos refermables » du Fold, affiche une diagonale de 4,6 pouces en 1 680 x 720 pixels. Cet écran laisse de très gros bords sur les côtés et se retrouve trop décalé vers le haut, ce qui s’avère un peu troublant à l’usage. Pour le reste, cette petite dalle Super AMOLED s’avère très contrastée et affiche des couleurs fidèles. Samsung maitrise vraiment à la perfection la technologie AMOLED sur mobiles. Niveau son, le constat est moins brillant : le son qui sort des HP a tendance a se distordre à haut volume, et pas qu’un peu. Heureusement, Samsung fournit ses excellents Galaxy Buds dans la boite du Fold, et là, c’est une tout autre musique (Hum…). Le passage d’un écran à l’autre est plutôt rapide (pas instantané, rapide), et fonctionne « à chaud » : on peut commencer à consulter une page internet sur l’écran 4,6 pouces… et continuer la lecture en 7,3 pouces en passant en mode tablette. On remarque toutefois que certaines apps peinent à s’y retrouver lors du passage entre les deux modes d’affichage.

La partie photo du Fold est assurée par un module à trois capteurs, soit un 12 Mpx à ouverture variable (f/1,5 ou f/2,4) et OIS (optique stabilisée), un 16 Mpx Ultra-Wide (f/2,2) et enfin un 12 Mpx (f/2,4) accompagné lui aussi d’un OIS. Sans trop de surprise, ce module à trois capteurs se débrouille très bien en plein jour, mais produit des clichés bruités et parfois aussi très lissés dès que les conditions lumineuses se détériorent. La partie selfie est assurée par deux capteurs (10 et 8 Mpx) situés au dessus de l’écran en mode tablette, et par un unique capteur 10 Mpx au dessus du petit écran 4,6 pouces en mode smartphone. Les clichés sont corrects et les tons chairs bien rendus, mais on a vu beaucoup mieux. « Kudos » tout de même au logiciel de capture photo fourni par Samsung, qui s’avère très pratique à l’usage et dispose d’un mode Pro permettant de jouer avec de nombreux paramètres (ouverture, ISO, etc.). Enfin, la partie enregistrement vidéo se distingue surtout par son mode ralenti vraiment spectaculaire : jusqu’à 960 images/seconde en HD-720p et 240 i/s en FULL HD.

Outre son écran pliable, le Fold peut aussi compter sur un joli stock de puissance : avec son processeur Snapdragon 855 épaulé par 12 Go de RAM et un GPU mobile Adreno 640, les apps les plus gourmandes fonctionnent comme sur du velours. Le tout nouveau MMORPG Black Desert, extrêmement demandeur en ressources, tourne impeccablement avec tous les détails graphiques à fond. Idem concernant Asphalt 9. L’interface OneUI profite aussi à plein de cette débauche de puissance:  pas le moindre ralentissement à l’horizon, y compris sur l’affichage multi-apps en mode « tablette »  (jusqu’à 3 apps affichées sur le même écran).

 

Last but not Least, le Galaxy Fold est TRES autonome : comptez une vingtaine d’heures d’usage « modéré » en mode tablette (pas de test exhaustif d’autonomie sur le petit écran ; désolé).

Bien fini, parfaitement fonctionnel, le Galaxy Fold n’est pas passé loin du coup de maitre… sauf que quelques petits détails clochent encore : le form factor de l’appareil, son épaisseur, les grosses bordures autour de l’écran (pas très high tech pour le coup), et même quelques points techniques pas franchement au point (photo de nuit, qualité des HP) donnent l’impression que le concept de smartphone pliable a de la marge pour atteindre sa pleine maturité. Ce n’est pas honteux bien sûr, et Samsung peut sans aucun doute s’enorgueillir de montrer la voie, mais il reste encore du pain sur la planche.

 

 

Le Galaxy Fold est disponible à la vente au prix de 2020€ (512Go) sur Darty, Fnac, ou Boulanger

 

➡️ Voir tous les prix de ce produit sur notre comparateur de prix

10/10

Affichage

6/10

Design

7/10

Performances

9/10

Autonomie

7/10

Notre avis

- cela fonctionne !!
- superbes écrans AMOLED
- puissant 
- Galaxy Buds fournis
- très autonome
Pour
Contre
- placement de l'écran en mode smartphone
- HP très moyens 
- très épais 
- photos de nuit médiocres
- design assez quelconque finalement
- vraiment très cher 


Signaler une erreur dans le texte

MEILLEURS PRIX
Marchand Prix
logo Rue du Commerce Marketplace
Rue du Commerce Marketplace
1 498,99€
1 498,99€
port gratuit
Voir l'offre
logo Fnac Marketplace
Fnac Marketplace
1 614,22€
1 614,22€
port gratuit
Voir l'offre
logo Boulanger
Boulanger
2 020,00€
2 020,00€
port gratuit
Voir l'offre
logo La Redoute Marketplace
La Redoute Marketplace
2 020,00€
2 020,00€
port gratuit
Voir l'offre
Marchand Prix
logo Fnac Occasion
Fnac Occasion
1 269,00€
1 269,00€
port gratuit
Voir l'offre
Voir la fiche Voir plus d'offres ⬇
Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

3 commentaires pour cet article :

  1. 2000 euros, c’est largement plus qu’une petite tablette et un téléphone pour un appareil qui reste un compromis n’ayant ni les avantages de l’un ni de l’autre.
    Beaucoup trop cher et trop encombrant pour moi.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |