Tendances :iOS 13iPhone 11Apple WatchSamsung Galaxy S10Android 10.0 Q
Vous êtes ici : KultureGeek Internet 8chan est éjecté du web après son implication dans plusieurs tueries de masse

8chan est éjecté du web après son implication dans plusieurs tueries de masse

Christchurch, Poway, El Paso, ces noms de ville sont désormais irrémédiablement liés à des tueries de masse. En 6 mois, ces massacres à l’arme lourde ont brutalement remis en selle les débats public concernant la législation sur les armes de guerre, et ont mis en lumière l’influence d’un forum de haine baptisé 8chan; c’est en effet sur ce forum que les tueurs ont laissé leurs derniers messages ou manifestes visant à justifier leur projet funeste.

Quelques heures à peine après la tuerie d’El Paso, Fredrick Brennan, le fondateur de 8chan, a appelé à la fermeture du forum : « Il (le forum, NDLR) ne fait de bien à personne. Il est préjudiciable pour tous, sauf pour les utilisateurs qui y sont. Et vous savez quoi ? Il est préjudiciable pour eux aussi. C’est juste qu’ils ne s’en rendent pas compte. »

La requête de Brennan n’est pas restée lettre morte: Cloudflare, le fournisseur de service de 8chan (hébergeur de cloud), a décidé de rompre son contrat avec le « forum de haine ». Matthew Prince, le CEO de Cloudflare, s’est expliqué via un communiqué publié sur le site :« La raison en est simple : ils se sont eux-mêmes mis hors la loi et cette illégalité a provoqué de nombreuses morts tragiques. »

Banni du net, 8chan a alors tenté de survivre en se délocalisant sur l’hébergeur Voxility et sous un nouveau nom, Epik; peine perdue, puisque plusieurs internautes ont flairé la supercherie; informé sur la nature du nouveau forum, Voxility a décidé à son tour d’éjecter Epik/8chan de ses services.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2019 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |