Tendances :iOS 13iPhone 11Apple WatchSamsung Galaxy S10Android 10.0 Q
Vous êtes ici : KultureGeek Science Interstellar Technologies devient la première société japonaise privée à atteindre l’espace

Interstellar Technologies devient la première société japonaise privée à atteindre l’espace

Enfin ! Après deux essais ratés, Interstellar Technologies est devenue samedi 4 mai la première société privée japonaise à atteindre l’espace. Jusqu’ici (et sans doute encore pendant un petit bout de temps), toutes les missions spatiales d’envergure étaient menées par la JAXA, l’agence spatiale japonaise. Cette fois, la fusée MOMO 3 est parvenue à décoller et à parcourir la distance totale de 110 kilomètres, suffisant pour se retrouver un court instant en orbite; 10 minutes plus tard, l’engin s’abimait dans l’Océan Pacifique. Ce succès est sans doute vécu comme une revanche par Takafumi Horie, patron de la société internet Indoor, qui s’était lancé avec ses deniers dans ce projet un peu fou de conquête spatiale; car Horie est surtout connu au Japon pour ses frasques et ses sorties de route financière… qui lui ont valu 2 ans de prison ferme.

Durant plusieurs années, ce projet de société spatiale privé a semblé suivre le destin de son fondateur : en 2017, la fusée d’Interstellar Technologies ne répond plus après le décollage; l’an dernier, MOMO-2 explosera sur le pas de tir après avoir décollé de seulement quelques mètres au dessus du sol. Mais samedi 4 mai tout est effacé; en fait, c’est presque une journée historique pour la conquête spatiale japonaise, et ce même si Interstellar Technologies n’a pas tout à fait les ambitions d’un SpaceX….



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2019 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |