KultureGeek Actualité Windows, macOS et Linux Google tente de rassurer ses employés au sujet d’un possible « retour » en Chine

Google tente de rassurer ses employés au sujet d’un possible « retour » en Chine

17 Août. 2018 • 13:06
0

Le CEO de Google Sundar Pichai et le co-fondateur Sergey Brin ont tenté d’éteindre l’incendie qui couvait; lors d’une réunion avec les employés de Google, les deux dirigeants ont tenté de calmer des troupes chauffées à blanc par les rumeurs d’un retour du service en Chine, aux conditions bien sûr du gouvernement chinois. Un certain nombre d’employés goûtaient peu à la perspective d’un moteur de recherche servant de passerelle à la censure chinoise, et n’avaient pas manqué de se faire entendre depuis le début de l’affaire.

Sundar Pichai 560x365

Pichai a tenté de rassurer les salariés de Google inquiets de la perspective d’un retour du moteur de recherche en Chine

Lors de cette réunion d’ « explication », Pichai a confirmé que le projet Dragonfly était encore au stade « exploratoire » et dans les toutes premières étapes de la préparation; « Nous ne sommes pas sur le point de lancer un moteur de recherche en Chine » aurait-il affirmé aux salariés du groupe. Ces explications ne lèveront sans doute pas toute les inquiétudes : le CEO de Google confirme bien qu’il existe un projet interne à un stade préparatoire concernant un moteur de recherche « chinois » (et donc sans doute pensé pour les besoins de la censure chinoise). « Notre mission est d’organiser l’information du monde » essaye de tempérer Pichai; »La Chine constitue le 5ème de la population mondiale. Je pense que si nous voulons remplir notre mission correctement, je crois que nous devons réfléchir à la façon de faire plus en Chine« .

Après les révélations récentes autour de la localisation « forcée » dans Google Maps, ces dernières informations laissent l’étrange impression que Google est devenu un énorme rouleau compresseur qui se soucie finalement peu des enquêtes des régulateurs ou des mouvements d’opinion défavorables. On comprend que le géant américain ne reviendra pas sur la gestion de l’historique de la localisation dans Plans (alors qu’Apple avait immédiatement mis à jour Plans lorsqu’on s’était aperçu qu’il gardait les données des utilisateurs) tout comme on perçoit assez bien que le projet d’un moteur de recherche chinois ne sera pas mis à la benne malgré l’opposition bruyante de l’EFF et ou de certaines organisation de défense des droits de l’homme.

Signaler une erreur dans le texte

Les sujets liés à ces tags pourraient vous interesser

Désolé, les commentaires sont fermés.

Les derniers articles

High-tech computer digital technology, global surveillance

L’Inde met un terme à l’anonymat sur certains services en ligne

16 Mai. 2022 • 12:35
0 Internet

C’est un précédent qui pourrait ouvrir grand les vannes (surtout en ces temps troublés) : le gouvernement indien a en effet...

IO Pinball

I/O Pinball: le joli flipper de Google tourne sur n’importe quel navigateur

16 Mai. 2022 • 11:15
0 Actu OS

Voilà qui un peu passé inaperçu lors de la Google I/O, et pourtant : I/O Pinball, le flipper multi-navigateurs de Google, illustre...

dyson sphere

Le Royaume-Uni travaille sur une centrale solaire… dans l’espace !

16 Mai. 2022 • 9:55
0 Science

L’espace est bien la nouvelle frontière : satellites internet – qui ont leur rôle à jouer en temps de guerre, comme on a...

Netflix Logo Television

Netflix va proposer des contenus en direct

16 Mai. 2022 • 9:20
0 Internet

Netflix compte se pencher sur un format qui n’existe pas encore sur la plateforme, à savoir les contenus en direct. Jusqu’à...

Molotov Chaines FAST

Molotov lance des chaînes en streaming gratuit financées par la publicité

16 Mai. 2022 • 8:08
0 Internet

Molotov annonce aujourd’hui le lancement de chaînes FAST, à savoir des chaînes de télévision linéaires en...

Les dernières actus Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site