Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet L’État ne compte pas sortir du capital d’Orange, pour l’instant du moins

L’État ne compte pas sortir du capital d’Orange, pour l’instant du moins

L’État français dispose d’une part de 23% dans l’opérateur Orange, mais compte-t-il partir ? La réponse est non, pour l’instant du moins.

Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, regarde toutes les entreprises dans lesquelles l’État a une participation dans l’idée d’en vendre pour 10 milliards d’euros. 1,2 milliard d’euros ont déjà été vendus chez Renault et 1,5 milliard chez Engie. Et Orange ? « Il n’y aura pas de décision de descendre dans le capital d’Orange à court terme », indique une source du ministère de l’Économie auprès de BFMTV. Elle ajoute qu’une « évolution de notre présence au capital doit être liée à un mouvement stratégique européen ou français », tout en notant qu’Orange « doit grossir et surtout à l’international ». À ce jour, la France représente 45% du chiffre d’affaires de l’opérateur.

Orange reconnaît d’une certaine façon qu’il est important d’avoir une plus forte présence à l’international, mais il note qu’il y a « peu d’opportunités qui soient raisonnables et créatrices de valeur ». Un mariage entre l’opérateur allemand Deutsche Telekom et Orange avait été envisagé en 2014, mais le projet a finalement été abandonné. Un mariage avec l’opérateur italien Telecom Italia aurait pu se faire également, mais Stéphane Richard, le PDG d’Orange, n’était pas intéressé.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |