Tendances : iOS 10HololensiPhone 7Apple WatchWindows 10Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes Logiciels espions : de plus en plus populaires sur smartphones

Logiciels espions : de plus en plus populaires sur smartphones

Le logiciel espion, ce n’est pas seulement le spyware Android qui vient sniffer vos données bancaires à votre insu ou qui dans certains cas permet même d’écouter les appels ou de récupérer les messages. En fait, toutes les données qui transitent via votre smartphone peuvent être tracées par un logiciel espion jusqu’aux informations de géolocalisation. Mieux (ou pire), certaines applications peuvent même faire croire à la personne espionnée que son téléphone est éteint en simulant un écran éteint, comme le rappelait récemment le site spécialisé Logiciel Espion. Et ce n’est pas tout : en Angleterre, ces applications servent de plus en plus souvent pour surveiller un conjoint soupçonné d’infidélité. Attention aux billets doux qui trainent sur la messagerie !

th_controle-parentale

Ces récupérations discrètes de données sont bien entendu parfaitement illégales…tant que l’utilisateur ciblé n’est pas au courant de ce qui se trame derrière son dos. Mais les performances de ces logiciels peuvent aussi être mises à profit dans un cadre parfaitement légal et encadré, dans le cadre du travail ou  en tant que système de contrôle parental par exemple. Ces outils de contrôle se justifient d’autant plus facilement que les enfants ont souvent une connaissance des outils de communication et des réseaux sociaux supérieure à celle de leurs parents ! Pour autant, internet n’est pas une zone de non droit et l’on peut légitimement s’inquiéter des contenus auxquels peuvent accéder nos enfants sur la toile.

th_100603

L’enfant est souvent seul face à internet

Le logiciel « espion » peut même permettre de normaliser une surveillance régulière qui vient souvent remplacer avantageusement des questions que l’ado peut vite assimiler à une forme de harcèlement quotidien (« Tu discutes avec qui là ? Sur quels sites tu perds ton temps pendant des heures ? », etc…); l’inquiétude n’est pas toujours un bon vecteur de communication à l’intérieur de la famille…et le logiciel ne juge pas. Une fois installées sur un iPhone ou un un autre smartphone Android, ces applications de contrôle transmettent des rapports sur un espace privé en ligne accessible seulement par les parents. Ils y voient l’historique des appels émis et reçus, les SMS, mais aussi les photos et vidéos stockées sur le téléphone. Il est aussi possible d’ »espionner » les applications de voix sur IP comme Skype, Viber et WhatsApp et les messageries instantanées des réseaux sociaux, de consulter l’intégralité de l’historique de navigation internet (y compris les modes incognito et navigation privée, bien entendu..).

th_160-comparatif-controle-parental

Mieux vaut un logiciel « espion » de contrôle parental que ça

Au bureau, ces applications permettent de surveiller la « flânerie » de l’employé ou vérifier que ce dernier ne passe pas trop de temps sur des sites qui n’ont pas grand chose à voir avec le travail à effectuer. Dans les faits, le simple fait de savoir que certaines informations remontent automatiquement  aboutit à une forme d’auto-contrôle qui évite les abus les plus manifestes. Si tout cela est mis en place de façon claire et sans volonté de « flicage » gratuit, le contrôle des données à distance permet aussi de protéger l’employé de fausses accusations (le monde du travail n’est pas toujours un long fleuve tranquille).

Bref, le logiciel espion n’est pas toujours une fatalité et peut même devenir un outil précieux dans des mains bienveillantes et respectueuses.

 



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

4 commentaires pour cet article :

  1. Vous êtes les premiers à défendre la vie privée, mais vous faites de la pub pour ce type de logiciel, il faudrait m’expliquer, c’est désolant

    • Tu confonds tout. Ce qui est reprehensible ce n’est pas d’etre espionné, mais c’est de l’etre sans son accord et que ses données personelles soient revendues. Si ton employeur te geolocalisr pour savoir où tu es pour mieux gerer ses commerciaux et que tu as donné ton accord, il n’y a pas de soucis.

      • Effectivement mais il y a un gros mais.
        Que va engendrer un refus de l employé d être « geolocalisé » par son employeur ?
        Quels sont réellement les contrats d utilisations de ces programmes de « surveillance » mis en place meme avec accords ?
        De plus pour des flottes d entreprises il est possible de masquer des applis sur les téléphones et comme ces derniers font partis de l entreprise en droit c est vraiment tendancieux

      • oui c’est sur mais dans mon exemple je pars du principe que c’est fait dans les règles.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict - Meilleur vpn .net

© 2012-2016 i2CMedia Ltd. | A propos |