Tendances : iOS 10HololensiPhone 7Apple WatchWindows 10Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Jeux vidéo Nintendo dans la tourmente : des licenciements secs en Corée et une polémique

Nintendo dans la tourmente : des licenciements secs en Corée et une polémique

Depuis la disparition de son patron emblématique, Nintendo semble redevenir une entreprises comme les autres, c’est à dire une société qui n’hésite plus à licencier à tour de bras afin de satisfaire les fantasmes des actionnaires. Le souvent bien informé Kotaku nous informe en effet que la branche Nintendo of Korea, qui employait jusqu’ici une soixantaine de personnes, vient de subir un plan social implacable puisque seulement 10 salariés ont échappé à la purge ! Cette décision d’alléger les effectifs aurait été prise directement par Tatsumi Kimishima, le nouveau boss de Nintendo qui ne suit visiblement pas les mêmes préceptes que son prédécesseur.

Nintendo Logo

Mais il y a pire encore puisque l’on apprend qu‘Alison Rapp a été remerciée par Nintendo. Cette dernière faisait partie de l’équipe « localisation des jeux aux Etats-Unis » et n’avait pas hésité à censurer certains titres, à l’instar de Xenobade Chronicles X, dont les costumes des personnages féminins avaient été « redessinés » afin d’être beaucoup moins « sexy » que dans le titre original. Si l’on peut ne pas apprécier ce type de censure somme toute très puritain sous couvert de respect du corps de la femme (cela aurait un sens si l’on appliquait pas un double langage au sujet de la représentation des super-mâles dans les jeux vidéos), il est regrettable que Nintendo semble avoir ici subi la pression de groupes  issus du très douteux GamerGate, des groupes qui sévissent principalement sur 4Chan ou Reddit. 

allison rapp

Alison Rapp, victime du harcèle..heu de la pression de certains membres du « GamerGate » ?

Nintendo a tenté de se justifier en expliquant que cette décision n’était pas en rapport avec la censure de certains titres japonais, arguant qu’Alison Rapp avait cumulé un deuxième poste de façon anonyme (ce que l’intéressée à reconnu), ce qui plaçait la jeune femme de facto en situation de rupture possible de contrat. Il n’en reste pas moins que le « timing » de cette décision laisse pour le moins perplexe et qu’il s’agit au mieux, d’une énorme boulette de communication.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Un commentaire pour cet article :

  1. Non les gars même ici ca va parler du gamergate ?
    #MiloIsLife

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict - Meilleur vpn .net

© 2012-2016 i2CMedia Ltd. | A propos |