Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires FedEX et UPS refusent de livrer une imprimante 3D destinée à fabriquer des armes lourdes

FedEX et UPS refusent de livrer une imprimante 3D destinée à fabriquer des armes lourdes

Voilà qui devrait faire un peu de bruit (sans jeu de mot). FedEX et UPS, deux des principaux livreurs postaux aux Etats-Unis, ont décidé de ne pas effectuer les livraisons de l’imprimante 3D Ghost Gunner, qui comme son nom l’indique malheureusement, est destinée à fabriquer des armes parfaitement fonctionnelles (et donc parfaitement et potentiellement mortelles). Cette imprimante est capable de tailler dans les pièces mécaniques et fonctionne sous Open Source, tout cela pour au final obtenir un M16 flambant neuf qui ne sera même pas inscrit auprès des autorités compétentes (de quoi se faire un joli arsenal à l’oeil).

th_metal-gun-inline22-660x440-1

Avec ça…

th_m16

…on peut fabriquer ça…

Dans un contexte de quasi paranoïa face à la possibilité d’actes terroristes isolés, FedEX et UPS ont donc décidé de refuser de livrer le Ghost Runner tant que la législation ne trancherait pas clairement au sujet de ce type de matériel, qui permet quand même de contourner une grosse partie de la loi (pourtant déjà flexible) sur le port d’arme aux Etats-Unis; la loi actuelle oblige en effet à enregistrer toute arme dite « lourde » comme les armes de guerre par exemple (fusils d’assauts etc…).

Defense Distributed, le fabricant de l’imprimante en question, s’est bien sûr dit très peiné de cette décision mais, et ce n’est pas si étrange, n’a pas brandi la menace de poursuites judiciaires, histoire sans doute de ne pas focaliser la justice sur un « business » qui ne semble pas très clair…

Sourcewired


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |