Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires Le lancement du robot Pepper au Japon ne se produit pas tout à fait comme prévu

Le lancement du robot Pepper au Japon ne se produit pas tout à fait comme prévu

Tout est dans l’art de jouer sur les mots, le tout étant bien sûr de générer le maximum de buzz. Il y a près de 10 mois maintenant, l’opérateur japonais Softbank présentait Pepper, un robot créé par sa filiale française Aldebaran rachetée en 2012. Ce superbe robot semi-humanoide (le bas du corps fonctionne sur roulettes) avait enchanté l’assistance par sa capacité à engager la conversation du tac-au-tac et par sa gestuelle assez gracieuse. Softbank nous faisait aussi une belle promesse : au mois de février 2015, ces robots seraient disponibles à la vente, et pour moins de 2000 dollars. Le rêve d’un véritable robot presqu’accessible à tous allait enfin se concrétiser.

Nous y sommes donc, en ce mois de février 2015, et il faut bien reconnaitre que les faits sont éloignés (très éloignés) de la réalité, et que tout cela donne l’étrange goût un peu amer que Softbank a voulu surfer sur la vague en étant loin de pouvoir réaliser la révolution annoncée. Car le robot déjà, n’est pas véritablement disponible à la vente pour le grand public : seuls 300 développeurs recevront le Pepper, ce qui est très loin (et c’est peu de le dire) des milliers de pré-commandes  qu’avaient pourtant mis en avant Bruno Maisonnier, le patron d’Aldebaran.

th_pepper

Le Pepper retourne (comme tant d’autres avant lui) dans le giron des robots pour développeurs et institutions; un rêve passe…

Mais il y a encore pire, car le prix du robot est au final plus proche des 10 000 dollars que des 1500 annoncés. Certes, Softbank « truque » un peu la présentation des chiffres en annonçant bel et bien un tarif de 1660 dollars, mais ce tarif est agrémenté d’un abonnement spécifique pour l’IA à distance du robot et l’assurance de l’engin, abonnement qui se monte chaque mois, et pendant 3 ans, à 205 dollars (tout de même…), soit près de 9000 dollars au « global » qu’il faudra débourser pour être vraiment propriétaire de l’appareil.  Softbank a beau expliquer que le prix de 1660 dollars est en deçà du coût de production réel du robot, on se doute quand même un peu (beaucoup) que l’opérateur se rattrape largement sur ce super-abonnement qui correspond au montant mensuel de bien des voitures achetées à crédit.

Les développeurs sont priés de développer « fissa » des applications qui permettront au Pepper d’être plus attrayant en version de base, une musique déjà entendue malheureusement pour le robot Nao d’Aldebaran, sur lequel travaillent de nombreux développeurs, et qui est toujours resté malgré les évolutions successives un « simple » robot de laboratoire.

Sans ouverture réelle au grand public (même si la disponibilité a été repoussée à cet été, il y a de quoi avoir maintenant de gros doutes) , avec des prix toujours aussi élevés, autant dire que les perspectives de démocratisation de la robotique qui avaient été évoquées dans le sillage de la présentation du Pepper se sont aujourd’hui largement envolées. Retour sur terre donc, et il est un peu ironique de penser que si les sociétés qui se lancent sur ce marché ne prennent pas plus de risques (peut-être que là aussi il faudra attendre l’arrivée d’Apple pour bousculer le secteur) il y aura finalement des chances d’assister au premier voyage habité vers Mars bien avant de voir ce genre de robot débarquer dans nos foyers…

 

Sourcewsj


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Un commentaire pour cet article :

  1. bonjour,
    J’essaie en vain de me procurer un robot pepper, depuis plusieurs mois, auriez vous une idée de la procedure à suivre ? Est-il vraiment commercialisé et disponible ?
    Merci d’avance
    jlm

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |