Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Jeux vidéo Gamescom 2014 : No Man’s Sky, le jeu à la durée de vie de plusieurs milliards d’années

Gamescom 2014 : No Man’s Sky, le jeu à la durée de vie de plusieurs milliards d’années

No Man’s Sky n’en finit pas de créer le Buzz. Le jeu d’exploration spatiale conçu comme un bac à sable gigantesque a eu droit aux honneurs de la Gamescom, et les dernières informations ont réellement de quoi donner le tournis. Interrogé par des journalistes d’IGN, Sean Murray de Hello Games (le studio à l’origine de No Man’s Sky) s’est confié sur les évolutions du moteur du jeu, qui sera vraiment très, très, très imposant, et doté d’une durée de vie à peu près illimitée.

th_no-mans-sky

Et il y en aura des milliards comme ça…

Ainsi, on apprend que le premier moteur 32 bits génératif des planètes rencontrées dans le jeu était capable d’afficher un tel nombre d’astres qu’il aurait fallu à un joueur normalement constitué environ 5000 ans pour faire le tour complet du jeu en visitant chacune des planètes (et ce pendant seulement une seconde à chaque visite). Mais voilà, il est dit que ce titre hors norme se veut être réellement un simulateur d’univers puisque la dernière mouture du jeu est passée sur un moteur de génération procédurale en 64 bits.

Et que donne un moteur procédural en 64 bits ? Tout bonnement le fait que pour visiter chacune des planètes pendant seulement une seule toute petite seconde, il faudra cette fois 5 milliards d’années, soit plus que le temps restant à « vivre » à notre propre soleil. Grand, c’est grand, mais plus grand que grand, c’est No Man’s Sky

Sourceuk.ign


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |