Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Apps Mobiles et Tablettes Il n’y aura pas de surcouches d’interface sur les appareils Android Wear

Il n’y aura pas de surcouches d’interface sur les appareils Android Wear

Google tient à l’intégrité de son nouvel Android Wear. David Burke, Directeur de l’ingénierie chez Google, a ainsi précisé aux journalistes d’Ars Technica que l’interface Android Wear n’accepterait aucune forme de sur-couche venant dénaturer l’expérience originelle (et originale). Dans les faits, cette interdiction revient à préciser que les fabricants ne pourront accéder à Android Wear qu’en contrepartie du respect absolu de cette règle. Cela signifie aussi que la concurrence entre les différents fabricants de smartwatch et autres bracelets connectés sous Android ne pourra se faire cette fois que sur une base matérielle et non plus logicielle. Ainsi, ce qui permet aux HTC et autres Samsung de se différencier à grands coups de Touchwizz ou Sense sur le marché du smartphone ne sera pas autorisé avec Android Wear, ce qui risque de donner de sacrés maux de têtes aux entreprises qui ne sont pas vraiment versées dans le design technologique, et qui continuent de voir la sur-couche graphique comme l’unique moyen de se démarquer.

AndroidWear3

Très fier de son Material Design, Google souhaite donc plus que tout créer une unité visuelle forte et transversale entre l’ensemble des produits Android. Cette approche est bien plus radicale pour toutes les versions Android qui ne marcheraient pas dans les clous, puisque Google les assimile maintenant clairement à des Forks, refusant même de les intégrer dans ses chiffres de base installée. Cela confirme aussi que pour Google lui-même, il y a bien plusieurs Android et que tous ne se valent pas : un Android Google-Labelled, qui est maintenant le seul sur lequel le géant du web communique, et des Android non-homogènes, en interfaces comme en services liés, que Google considère maintenant comme des entités autonomes qui ne le concernent plus.

Android Wear Verifier Compatibilite Smartphone

Le paradoxe est bien ici de voir Google accepter et même adouber une certaine fragmentation du système, au moment où de nombreux observateurs continuent d’empiler les chiffres Android comme s’il s’agissait partout de la même plateforme. Avec Android Wear, Google va encore plus loin dans cette reprise en main, sans que cela ne change malheureusement quoique ce soit dans les analyses : on risque de voir apparaître des montres sous Android « classique » et compatibles avec des magasins d’apps exotiques être mises sur un même plan que des smartwatchs Android-Wear et dotées d’une boutique Google officielle. La pédagogie anti-fragmentation de Google, à l’oeuvre pendant la conférence d’ouverture de la Google I/O, a été visiblement bien comprise du grand public et des développeurs qui y ont légitimement vu la ferme volonté d’homogénéiser l’éco-système. Les analystes eux, resteront des analystes.

Sourceengadget


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |