Tendances :iOS 12iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Microsoft est autorisé à héberger des données de santé en France

Microsoft est autorisé à héberger des données de santé en France

Microsoft a dévoilé aujourd’hui être le premier acteur de cloud majeur à être certifié hébergeur de données de santé en France. Grâce à cette certification, l’ensemble des acteurs de la santé va pouvoir bénéficier des fonctions du cloud du géant américain disponibles depuis les data centers français.

L’un des principaux enjeux de la transformation numérique des acteurs de la santé réside dans la protection des données des patients, reconnues pour leur très haut niveau de sensibilité. La certification « Hébergeur de données de Santé » ouvre de nouvelles perspectives à l’ensemble du secteur  :

En proposant un nouveau standard de sécurité reconnu et validé par des tiers de confiance pour développer une relation transparente entre les patients, les professionnels de santé et le partenaire cloud en charge d’héberger les données
En permettant de dépasser les phases d’expérimentation pour déployer à grande échelle, depuis un Cloud public, des projets innovants jusqu’alors conduits à l’échelle d’un établissement ou d’un service
En facilitant le partage des informations entre médecins de ville, spécialistes hospitaliers et personnels médico-sociaux intervenant auprès du même patient

Microsoft précise que sa certification s’applique à l’ensemble de ses services cloud proposés depuis la France  (Azure et Office 365, puis Dynamics 365 en 2019). L’ensemble des acteurs, à commencer par les hôpitaux, pourront également s’appuyer sur Azure pour développer de nouvelles applications intelligentes ou utiliser les applications tierces : santé prédictive, télémédecine, suivi thérapeutique pointu.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |