Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes BlackBerry abandonne le support de son smartphone Priv et affirme, à tort, qu’il restera sécurisé

BlackBerry abandonne le support de son smartphone Priv et affirme, à tort, qu’il restera sécurisé

Priv est le nom du smartphone de BlackBerry sorti en 2015. Il a notamment la particularité d’avoir un clavier physique, ce qui est très rare de nos jours sur les smartphones. Deux ans plus tard, le constructeur canadien annonce l’abandon de son téléphone.

En effet, le Priv n’aura plus le droit à des mises à jour, que ce soit pour ajouter des nouveautés, corriger des bugs ou renforcer la sécurité. BlackBerry indique toutefois qu’il fera le nécessaire si une faille de sécurité critique est dévoilée afin de sortir un patch. Mais ce sera l’unique scénario possible.

Quand BlackBerry a présenté le Priv il y a deux ans, il a fait savoir que la sécurité était très importante. Aujourd’hui, BlackBerry assure à tort que son smartphone restera sécurisé malgré le manque de mises à jour mensuelles. Nous savons que les hackers utilisent des méthodes de plus en plus sophistiquées, il est donc difficile de croire à cette déclaration. Il est bon de souligner que le Priv utilise des méthodes spéciales pour la sécurité, dont une qui a pour nom « secure boot » et s’assure qu’aucun malware n’est chargé avant que le système d’exploitation ne soit lui-même chargé.

On peut également souligner que le Priv est toujours sous Android Marshmallow et n’a même pas eu Android Nougat. Comme on peut s’en douter, il n’aura pas Android Oreo également.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |