Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Science Prix Nobel de Médecine 2014 : quand le cerveau devient un système de géo-localisation

Prix Nobel de Médecine 2014 : quand le cerveau devient un système de géo-localisation

Le Prix Nobel de médecine est revenu cette année à des recherches portant sur le cerveau et plus précisément sur la façon dont celui-ci parvient à « cartographier » certains endroits, un peu à la façon d’un GPS neuronal. Les premières études sur le sujet remontent à 1971 et ont connu une accélération depuis 2005 et la découverte de cellule grilles, qui permettent de se localiser avec beaucoup plus de précisions et se situent dans une zone proche de l’hippocampe : le cortex enthorinal.

Prix Nobel medecine

Edvard et May-Britt Moser, Prix Nobel de Médecine 2014 (avec John O’Keefe)

Les cellules « grilles » collaboreraient avec d’autres cellules du cortex enthorinal, spécialisées dans la reconnaissance des mouvements de la tête et dans le « scan » précis d’une pièce par exemple, le tout relié aux cellules de positionnement de l’hippocampe. Ce sont les recherches sur ce travail collaboratif entre des cellules spécialisées (et la preuve de l’existence de ces cellules au passage) qui ont valu à Edvard et May-Britt Moser, un couple de chercheurs norvégiens, ainsi qu’à John O’Keefe, le découvreur des toutes premières cellules « GPS », la fameuse récompense.

Ces travaux pourraient aussi apporter des éclaircissement précieux sur la perte de repères spatiaux dans des maladies comme l’Alzheimer (ou d’autres).



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |