Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Jeux vidéo Microsoft serait sur le point de racheter le créateur de Minecraft pour 2 milliards de dollars

Microsoft serait sur le point de racheter le créateur de Minecraft pour 2 milliards de dollars

Microsoft va peut-être réaliser un important rachat d’ici les prochains jours. Selon le Wall Street Journal et Bloomberg, l’entreprise dirigée par Satya Nadella s’apprête à mettre la main sur Mojang AB, le studio derrière le célèbre jeu Minecraft. Le point final pourrait être mis cette semaine ou la suivante. Microsoft serait prêt à débourser plus de 2 milliards de dollars dans cette affaire.

Minecraft
Mojang est un studio suédois créé il y a quatre ans maintenant. Markus Persson en est le fondateur, il aurait commencé à discuter d’un éventuel accord il y a quelques mois maintenant. Depuis, les négociations seraient en cours pour trouver un prix final. Markus Persson a de bonnes relations avec Microsoft suite à l’arrivée de Minecraft sur Xbox. Les deux partis ont souvent eu des discussions, sans pour autant évoquer un rachat.

Il faut dire que ce rachat est étonnant et semble pourtant être véridique. En effet, le Wall Street Journal et Bloomberg sont deux médias toujours très bien renseignés. Il n’empêche que Markus Persson, surnommé Notch, n’a pas toujours été tendre avec Microsoft. Il a notamment critiqué Windows 8 dans le passé, estimant que le système d’exploitation aurait un mauvais impact sur les jeux indépendants.

Sans surprise, ni Microsoft ni Mojang AB n’ont accepté de confirmer ou non l’éventuel rachat. La réponse officielle devrait tomber d’ici les prochains jours ou la semaine prochaine. Nous serons vite fixés.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |