Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Geekeries et Insolite Un chercheur en biologie tente d’expliquer les Super-héros par la science

Un chercheur en biologie tente d’expliquer les Super-héros par la science

A priori, l’origine des Super-héros ne prête pas vraiment à discussion : que Clark Kent (Superman) doive sa force de naissance, que Peter Parker (Spiderman) se soit fait piquer par une araignée ou que Bruce Banner (Hulk) ait subit les effets de radiations intenses, les causes multiples de leurs super-pouvoirs n’ont pas vraiment besoin de justificatif autre que celui de faire rêver les nombreux lecteurs de leurs aventures.

Hulk

Et pourtant, un chercheur en biologie de l’Université de Standford, Sebastion Alvarado s’est posé sérieusement la question des origines scientifiques possibles de ces super-êtres. Captain America et Hulk sont ainsi passés sous la loupe scientifique du chercheur et les conclusions sont pour le moins étonnantes. Dans la bande dessinée, Captain America doit sa stature et sa force à une injonction de produits dans le corps d’une jeune recrue chétive, mais pour Alvarado, il doit s’agir plus précisément de drogues photo-sensitives actuellement en phase de test (et sans doute pas sur des êtres humains). De simples rayons UV classiques suffiraient à activer les propriétés de ces drogues chimiques en dormance.

Concernant Hulk l’explication est encore plus étrange puisque le biologiste ne voit qu’une seule explication scientifique possible pour passer de Bruce Banner au géant vert : une modification epigénétique. En fait, Banner aurait tous ses gênes « doublés », des couples d’ADN dont l’un serait en mode « on » et l’autre en mode « off ». Lors de ses accès de colère, le docteur Banner passerait d’un mode à l’autre, à la façon d’un interrupteur, ses gênes « humains » passant tous au même moment en mode « éteint » tandis que ses gènes « Hulk » s’activeraient de concert pour aboutir au super-héros le plus irascible de toute la Marvel.

Toutes ces explications sont très convaincantes, mais elles ne répondent pas à une autre question qui mériterait aussi les bonnes lumières du chercheur Alvarado: comment font donc les Super-héros pour se changer aussi vite ?



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |