KultureGeek Internet Cyberattaque Microsoft Exchange : les USA et l’UE accusent la Chine

Cyberattaque Microsoft Exchange : les USA et l’UE accusent la Chine

19 Juil. 2021 • 16:38
0

Les États-Unis, l’Union européenne et la Grande-Bretagne condamnent la Chine concernant la cyberattaque en rapport avec Microsoft Exchange. L’ensemble pointe du doigt les cyberactivités malveillantes du pays et l’accuse de mener des opérations d’extorsion contre leurs entreprises, mais aussi de menacer leur sécurité. En mars, Microsoft avait déjà suggéré que les cyberattaques visant plein d’entreprises étaient l’œuvre de hackers chinois.

Clavier Touches Hack Lignes de Code

La Chine est accusée d’être responsable des cyberattaques pour Microsoft Exchange

La Chine a « un comportement irresponsable, perturbateur et déstabilisant dans le cyberespace, ce qui représente une menace majeure pour l’économie et la sécurité » des États-Unis et de ses partenaires, a déclaré le secrétaire d’État américain Antony Blinken. « Le gouvernement chinois doit mettre un terme à son cybersabotage systématique et doit être tenu responsable s’il ne le fait pas », a ajouté le chef de la diplomatie britannique Dominic Raab.

Selon les États-Unis, l’OTAN, le Japon, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande se joignent à cette vive condamnation qui n’est toutefois pas accompagnée d’annonce de sanctions ou représailles. Dans un communiqué toutefois prudent, l’OTAN dit prendre acte des déclarations américaine ou britannique sur la Chine, et leur adresser sa solidarité. « Nous appelons tous les États, y compris la Chine, à respecter leurs obligations (…) y compris dans le cyberespace », indique l’Organisation.

Une inculpation pour des hackers chinois

D’après Washington, le gouvernement chinois fait appel à des pirates informatiques criminels pour mener des attaques dans le monde entier. La justice américaine a d’ailleurs révélé l’inculpation de quatre hackeurs chinois, dont trois agents du ministère de la Sécurité d’État accusés de s’être introduits dans les systèmes d’entreprises, d’universités et du gouvernement entre 2011 et 2018 pour voler des données ou des technologies. Les informations volées, dans de nombreux pays dont l’Allemagne ou l’Indonésie, portaient notamment sur des véhicules autonomes, des formules chimiques ou des technologies de séquençage génétique, selon le ministère américain de la Justice.

Signaler une erreur dans le texte

Les sujets liés à ces tags pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Sauvegarder mon pseudo et mon adresse e-mail pour la prochaine fois.

Quelques règles à respecter :
  • 1. Restez dans le sujet de l'article
  • 2. Respectez les autres lecteurs : pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
  • 3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
  • 4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles


Les derniers articles

tribunal

Justice : la réalité virtuelle pourrait servir dans les tribunaux

1 Août. 2021 • 12:45
0 Matériel

D’où connaissez-vous la réalité virtuelle ? Des jeux vidéo ? Du cinéma ? En tout cas, cette...

tribunal

Camions à hydrogène : le fondateur de Nikola aurait menti sur toute la ligne

1 Août. 2021 • 11:40
2 Matériel

Vous avez peut-être déjà entendu parler de Nikola Corporation. Il s’agit d’un constructeur automobile américain,...

Google Play Store

Google va interdire les applications de rencontre sur Play Store

1 Août. 2021 • 10:39
0 Applications

Google a apporté une série de modifications à ses politiques régissant le Play Store. Parmi ces modifications, le géant...

tgv

Chine : un petit tour en TGV à plus de 3 000 mètres de hauteur ?

1 Août. 2021 • 7:38
0 Matériel

Il y a un peu plus d’un mois, la Chine a inauguré la toute première ligne ferroviaire à grande vitesse du Tibet. En service...

Jeff-Bezos-Blue-Origin

Comme SpaceX, Blue Origin développera un second étage sur la fusée New Glenn

31 Juil. 2021 • 19:37
0 Matériel

La société Blue Origin de Jeff Bezos s’est récemment illustrée avec le premier lancement habité de son lanceur...

Les dernières actus Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site