Tendances : iOS 13iPhone 11Apple WatchSamsung Galaxy S11Android 10.0 Q
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Disney+ : il manque encore (pas mal) de contenus ; explications

Disney+ : il manque encore (pas mal) de contenus ; explications

Disney+ propose déjà des dizaines de films et séries à ses premiers abonnés (USA, Pays-Bas, Canada), mais malgré les apparences, le compte n’y est pas tout à fait : le compte Twitter Not on Disney+ recense ainsi les films et séries Disney qui ne sont pas disponibles sur le service, et surtout avance les principales raisons possibles de ces absences. Ces explications ne sont pas du luxe, car après recensement, ce sont aussi des dizaines de contenus qui manquent à l’appel, des récents Toy Story 4 ou Le  Roi Lion (version Live) en passant par de nombreux films des années 40-60 (Tonka, Zorro the Avenger, Moon Pilot, etc.).

Plusieurs explications sont avancées ; d’une part, les films laissés de côté pourraient ne plus être raccords avec le point de de vue désormais très « inclusif » de Disney, un point de vue qui élimine impitoyablement les films dont le contenu est considéré comme discriminatoire vis à vis de certaines communautés, voire carrément sexiste ou raciste (c’est sans doute le cas de Tonka, qui décrit les indiens à la façon des films hollywoodiens des années 50. D’autres contenus ont pu être écartés parce qu’ils étaient co-produits avec d’autres sociétés (et que Disney n’en a donc pas la jouissance exclusive) ou sont encore en contrats d’exploitations par d’autres distributeurs ou services de SVoD. Enfin, certains films très récents intègreront sans doute le service dans les semaines/mois qui viennent.

Il reste malgré tout de nombreux films sur la touche qui ne rentrent dans aucune des hypothèses explicatives formulées, à l’instar de Tarzan (1999), Coco (2017), Beauty and the Beast (Live), Le Livre de la Jungle Live (2016), Tomorrowland (2015), Into the Woods (2014), Planes (2013), Race to Witch Mountain (2009), Le Secret de Terabithia (2007), Never Cry Wolf (1983), DragonSlayer (1981), Popeye (1980), Tex (1982), etc. Dernière explication possible pour ces films : il est possible que nombre d’entre eux devront être « resmatérisés » avant d’être un minimum présentable dans un service de SVoD…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2019 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |