KultureGeek Science Des chercheurs utilisent des spermatozoïdes pour appliquer les traitements aux tumeurs cancéreuses

Des chercheurs utilisent des spermatozoïdes pour appliquer les traitements aux tumeurs cancéreuses

16 Déc. 2017 • 9:08
0

La recherche de traitements contre le cancer tente constamment d’explorer de nouvelles pistes en dehors de la chimiothérapie traditionnelle. Les effets secondaires de cette dernière sont en effet redoutables, notamment parce que le traitement s’attaque bien souvent à des cellules saines. L’enjeu est donc de trouver des nouvelles façons d’administrer les traitements directement au sein des tumeurs, avec aussi peu d’effets néfastes sur l’organisme que possible.

Spermatozoide 600x400

C’est dans ce contexte qu’une équipe de chercheurs du Leibniz Institute for Solid State and Materials Research de Dresden a mené une expérience peu commune mais qui pourrait bien s’avérer efficace : utiliser des spermatozoïdes pour traiter les tumeurs. Et même si l’idée semble insolite sur le papier, pour peu qu’on y réfléchisse un peu, c’est un moyen plein d’avantages pour faire le job. Les spermatozoïdes sont naturellement mobiles, ils peuvent stocker les médicaments et traitements sans que ces derniers ne se diluent dans les fluides corporels, les protégeant des enzymes, et surtout, ils ne provoquent pas de réponse immunitaire et ne risquent pas de se dupliquer pour former des colonies indésirables.

L’équipe a prouvé que faire tremper ces spermatozoïdes dans certaines substances leur permettait de la stocker. En l’occurrence, il s’agissait de doxorubicine, et lorsqu’ils ont été appliqués sur une tumeur expérimentale, après 72 heures seulement les cellules cancéreuses ont réduit de 90%. De plus, les chercheurs ont attaché sur les spermatozoïdes des minuscules « chapeaux » de fer, ce qui a permis à l’équipe de les guider vers la tumeur à traiter avec un aimant. Enfin, cette méthode s’est avérée bien plus efficace qu’un simple bain de la tumeur dans le traitement, puisque les gamètes peuvent pénétrer les cellules et appliquer le traitement bien plus profondément. Même si l’étude n’est qu’embryonnaire, l’idée est très prometteuse et l’équipe va se pencher sur les détails concrets qu’impliquerait cette méthode.

SOURCEnewscientist

Signaler une erreur dans le texte

Les sujets liés à ces tags pourraient vous interesser

Désolé, les commentaires sont fermés.

Les derniers articles

geocroiseur Terre

Un astéroïde d’1,8 km de diamètre a « frôlé » la Terre hier soir

28 Mai. 2022 • 18:00
0 Science

L’astéroïde 7335 (1989 JA) de classe Apollo est ce que l’on appelle sans nul doute un « tueur » de mondes....

Rover chinois Mars selfie

Mars : le rover chinois Zhurong a été mis en pause pour de longs mois

28 Mai. 2022 • 15:00
0 Science

Le rover chinois Zhurong, arpente la surface de Mars depuis déjà plus de 2 ans et étudie inlassablement la géologie martienne...

Star Wars Jedi Survivor Cal Kestis

Star Wars Jedi: Survivor, la suite de Fallen Order, est officialisée avec une sortie pour 2023

28 Mai. 2022 • 10:09
2 Jeux vidéo

Respawn Entertainment a officiellement annoncé Star Wars Jedi: Survivor, le nouveau jeu qui se veut la suite de Fallen Order. Une première...

Orange Logo Boutique

Orange enchaîne les fermetures de ses boutiques et ça interroge

27 Mai. 2022 • 20:53
7 Hors-Sujet

Les boutiques connaissent une baisse de la fréquentation avec le fait qu’Internet peut suffire à beaucoup de Français et le...

Ransomware

Le groupe d’ingénierie français Akka est frappé d’une cyberattaque par ransomware

27 Mai. 2022 • 19:44
0 Internet

Akka Technologies, un groupe français d’ingénierie et conseil, a été frappé par une cyberattaque par ransomware...

Les dernières actus Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site