Tendances : iOS 10HololensiPhone 7Apple WatchWindows 10Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires Vos objets connectés ont-ils servis à l’attaque DDoS qui a mis Internet à genou ?

Vos objets connectés ont-ils servis à l’attaque DDoS qui a mis Internet à genou ?

La cyber-attaque du 21 octobre 2016 a mis par terre nombre des gros sites de l‘Internet : Netflix, Spotify, Amazon, eBay et bien sûr le PSN (entre autres) ont été rendus difficilement accessibles (voire carrément inaccessibles) par la faute d’une attaque DDoS d’une rare ampleur contre le prestataire de service Dyn; cette attaque par déni de services, on le sait aujourd’hui, a transité via des objets connectés non sécurisés pour fournir les Teraoctets de données « nécessaires » à l’engorgement du réseau.

asus-smartwatch-date

Les objets connectés du quotidien peuvent servir de briques de base à des attaques DDoS supermassives; un bon mot de passe suffit en général à protéger votre réseau Wi-Fi

Potentiellement, cela signifie que les appareils IoT que nous utilisons au quotidien peuvent avoir été les vecteurs de cette attaque, ce qui est passablement inquiétant dans la perspective de réseaux internet toujours plus décentralisés, jusque dans nos appareils domotiques voire…nos vêtements.

iot-verification-shodan

Plutôt que de se lamenter, il vaut mieux agir : le site http://iotscanner.bullguard.com permet de savoir si ses objets connectés sont référencés en accès public sur Shodan, une base de données qui liste les objets accessibles par n’importe qui…et donc par les pirates. Il faut savoir que dans l’absolu, si chacun protège ses objets IoT avec des mots de passe solides, les attaques DDoS supermassives auront plus de mal à se développer…; dans le cas contraire en revanche…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict - Meilleur vpn .net

© 2012-2016 i2CMedia Ltd. | A propos |