Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Jeux vidéo La NSA a infiltré World of Warcraft et Second Life

La NSA a infiltré World of Warcraft et Second Life

Les révélations concernant la NSA ne cessent de tomber. On apprend aujourd’hui que le service de renseignement n’a pas investit que l monde réel mais aussi le virtuel. Parmi les documents rendus publics par Edward Snowden, figurent les plans de surveillance de World of Warcraft et Second Life, deux jeux en ligne comptant des millions d’utilisateurs à travers le monde. Elfes, orcs et autres personnages ont ainsi vu leurs discussions et activités scrutées et enregistrées.

warcraft_2

D’après un document datant de 2008, publié sur le site Propublica et consulté par le New York Times et le Guardian, de telles plateformes en ligne pouvaient potentiellement être utilisée à des fins malveillantes, pour planifier secrètement des attaques terroristes ou pour procéder à des transferts d’argent. L’analyse de ces univers est décrite comme une « opportunité » par les agences, car ces services en ligne disposent de nombreuses données relatives aux joueurs. C’est pourquoi les agents des services ont utilisé des avatars à des fins de renseignement.

«Les jeux et les mondes virtuels ouvrent de nombreuses possibilités», explique la NSA dans ces documents datés d’il y a cinq ans.

Les utilisateurs ont manifesté leur inquiétude et leur outrage face à ce qu’ils considèrent comme une nouvelle invasion de leur vie privée. « Nous n’étions pas au courant d’actes de surveillance » , a affirmé un porte-parole de Blizzard, le créateur de World of Warcraft. « Si cela a bien eu lieu, cela a été fait sans notre permission« .


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |