Tendances :iOS 12iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet La nouveau ministre japonais de la cyber-sécurité avoue… ne jamais avoir utilisé d’ordinateur

La nouveau ministre japonais de la cyber-sécurité avoue… ne jamais avoir utilisé d’ordinateur

Peut-on prendre des décisions importantes sur un domaine tout en ayant une pratique quasi nulle de ce domaine ? Dans le gouvernement japonais actuel, cela semble tout au moins envisageable. Nommé récemment à la tête du bureau national de la cybersécurité, Yoshitaka Sakurada, 68 ans, a avoué face aux députés qu’il n’avait jamais utilisé d’ordinateur de toute sa vie. La question portait alors sur l’usage de clefs USB à l’intérieur des centrales nucléaires; visiblement décontenancé, le Ministre a d’abord répondu qu’il ne connaissait pas les « détails techniques » du dossier. Plus incroyable (ou inquiétant) encore, Sakurada n’a ensuite pas hésité à confesser qu’il n’était pas vraiment un habitué de l’outil informatique : « Depuis l’âge de 25 ans, j’ai toujours eu recours à mes employés ou à mes secrétaires, donc je n’ai jamais utilisé d’ordinateur« .

Depuis les déclarations du Ministre, les critiques pleuvent sur le gouvernement et de nombreux députés, journalistes ou simples citoyens se déclarent profondément choqués de constater que la sécurité informatique du pays repose sur les décisions d’un homme qui ne sait sans doute même pas ce qu’est un disque dur… Et les sarcasmes n’ont peut-être pas fini de pleuvoir : Yoshitaka Sakurada est en effet l’organisateur des prochains jeux olympiques et paralympiques qui se tiendront à Tokyo en 2020!

 

 

 



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |