Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires Une nouvelle batterie Toshiba recharge un véhicule électrique en 6 minutes…pour 320 km d’autonomie

Une nouvelle batterie Toshiba recharge un véhicule électrique en 6 minutes…pour 320 km d’autonomie

Toshiba vient de dévoiler sa toute nouvelle génération de batterie SCiB Lithium-ion, une technologie qui pourrait bien révolutionner le secteur de la voiture électrique.

6 minutes de recharge ultra-rapide d’une batterie SCiB de nouvelle génération suffisent en effet pour fournir une autonomie de 320 km, un résultat trois fois supérieur (en autonomie de distance) à celui obtenu avec des batteries lithium-ion « conventionnelles ». La recharge ultra-rapide est rendue ici possible par l’emploi d’anodes en oxyde de niobium titane, qui limitent les risques de dégradation trop rapide de la batterie.

Différents modules de batterie SCiB

Les batteries SCiB actuellement commercialisées par Toshiba utilisent des anodes au Lithium titane, et sont aussi réputées pour leur longévité et leur moindre dangerosité, même en recharge rapide (mais pas ultra-rapide comme avec les nouvelles batteries oxyde de niobium titane). Pour sa nouvelle génération de batterie, Toshiba est parvenu à développer une méthode propriétaire permettant de synthétiser et réarranger les cristaux d’oxyde de niobium titane, puis de stocker plus efficacement les ions-lithium dans la structure du cristal.

Toshiba parle d’une technologie « game changer« , suffisamment disruptive pour modifier tout un secteur, mais aucune date n’est encore annoncée concernant la commercialisation de ces batteries SCiB de seconde génération.

Sourcecdrinfo


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

7 commentaires pour cet article :

  1. Les industriels font tellement le forcing sur les voitures électriques qu’on aura épuisé les réserves de lithium avant celles du pétrole…

    Sans parler de la pollution engendrée d’une part par ces batteries, d’autre part par la consommation que ça engendrera au niveau des centrales électriques.

    • Carlosssss

      J ai jamais,lis quelque chose d aussi stupide

      • Si, peut être un bescherelle et un dictionnaire à la fois… :-)
        Ou alors cet article :
        https://www.planetoscope.com/matieres-premieres/671-production-mondiale-de-lithium.html

      • Encore faudrait-il argumenter un peu………..

      • @Carloss et V77

        Actuellement, la production mondiale de Lithium est de 35 000 tonnes par an (dont 31% utilisées pour les batteries lithium-ion). On estime à 47 millions de tonnes les ressources mondiales, donc à ce rythme là on a pour encore plus de 1000 ans de stock, rien à voir avec le pétrole donc, dont les estimations tablent plutôt sur un demi siècle.
        Sans compter qu’il y a aussi 230 milliards de tonnes de lithium dans les océans.

        Quant à la pollution, c’est en effet un problème à ne pas négliger. Mais là encore, rien à voir avec le bilan carbone du pétrole.
        Mais in fine la question est là, est-ce plus écologique d’utiliser de l’énergie produite par du pétrole ou de l’électricité (qui elle même peut être produite de diverses façons, plus ou moins écologiques). Actuellement, un seul moyen classique de production d’énergie est plus polluant que le pétrole, c’est le charbon (20% de plus). Le gaz l’est à peine moins.
        Il reste d’autres types de pollution, comme avec la fission nucléaire, mais la comparaison est plus délicate. En outre les travaux sur la fusion nucléaire (avec la centrale de Cadarache par exemple) progressent, et cette énergie ne serait quasiment pas polluante.

        Donc, pour une vision de long terme, entre un mode de transport basé sur un des modes de production d’énergie les plus polluant qu’il soit, avec en plus des réserves très limitées, ou alors un autre avec considérablement plus de réserve, bien moins polluant en l’étant, et qui profiterait en prime des avancées technologico-écologique de production d’électricité, le second me paraît mieux à tout point de vue.

  2. Un litre de pétrole, une fois brûlé, aura disparu alors que le lithium des batteries pourra être réutilisé. Et l’extraction du lithium n’est certainement pas plus polluante que celle du pétrole.

    Concernant les besoins supplémentaires en électricité, la production d’un litre de carburant en raffinerie exige 2khw d’électricité. Donc pour une voiture qui consomme 6 l/100 km il faut 12 kWh d’électricité juste pour le raffinage, et sans parler du transport et de la distribution. Une voiture électrique consomme entre 10 et 15 kWh / 100 km. Donc au final le bilan est neutre, voire même légèrement positif !

  3. @Tahn :

    Une batterie de smartphone pèse quelques dizaines de grammes. Ça se compte en centaines pour un PC portable.
    Pour une batterie de voiture, tu peux compter plusieurs dizaines de kg.
    Donc si on commence à en produire pour les voitures, tes 1000 ans, tu peux les diviser facilement par 100.

    Quant à la fusion… je doute que ça se réalise un jour.
    http://www.sortirdunucleaire.org/La-production-d-energie-par-la

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |