Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Science Des scientifiques chinois font naitre les premières chimères singes-cochons

Des scientifiques chinois font naitre les premières chimères singes-cochons

Dans la grande famille de « l’instrumentalisation du vivant par l’espèce humaine », je voudrais… les chimères animales destinées à fournir des organes pour des transplantations sur des êtres humains ! Un article très détaillé du site New Scientist nous informe en effet que des scientifiques chinois travaillant pour le compte du laboratoire national de recherche sur les cellules souches et la biologie reproductive (ouf!) sont parvenus à faire naitre les premières chimères « viables » singes-cochons ! Ces animaux hybrides (qui ressemblent plus à des cochons qu’à des singes soit dit en passant) sont destinés à « produire » des organes qui pourront par la suite être prélevés et transplantés sur des individus en attente d’un nouveau rein, foie ou coeur.

Pour parvenir à créer ces chimères, les chercheurs ont injecté des cellules embryonnaires de singes dans des embryons de cochons fécondés depuis 5 jours (ce qui explique que ces animaux hybrides ressemblent surtout à des cochons). Malgré les milliers d’embryons utilisés lors de ces expériences, seules 2 chimères sont arrivées à terme (sur 10 naissances d’animaux vivants). Autant dire que le ratio « embryons utilisés/animaux exploitables » reste extrêmement faible.

Les chimères véritables ont été détectées grâce à l’utilisation d’une protéine fluorescente (GFP ou Green Fluorescent Protein) injectée dans les cellules de singes (elles-mêmes injectées dans les embryons de cochons …). Au final, tous les hybrides et non-hybrides arrivés à terme… sont morts quelques jours seulement après leur naissance. L’équipe de chercheurs chinois estime que ces décès sont la conséquence d’une procédure de FIV encore mal maitrisée. Quant à l’aspect éthique de ce type d’expérience, il n’est même pas évoqué dans l’article du New Scientist.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

8 commentaires pour cet article :

  1. l’aspect jmen fiche si je peux vivre en forme plus longtemps

  2. Laisser des pseudos scientifiques en herbe embrigadés par la doctrine chinoise (pays soit dit en passant qui réfute la thèse du changement climatique malgré les études de la communauté internationale qui sont indéniables) bidouiller dans les gènes et faire les apprentis magiciens en mélanger des cellules souche un peu par ci et un peu par là pour créer ce qu’ils appellent des chimères, en modifiant le vivant, ça me choque particulièrement.. tout comme les commentaires affirmant que « tant que c’est bon pour moi j’men fou ».. ça fait un peu rien à foutre du climat tant que je vis dans l’opulence et le confort.. tant pis pour les conséquences, c’est pas moi qui va les subir de toute façon.. y a t’il plus égocentrique ?

  3. Générer des animaux donneur d’organes pour humains, xénogrèfe, moi je dit oui.
    Et faire des amalgames entre changement climatique et recherche en biologie… euh comment dire 🤨
    Pour l’aspect éthique… il est où quand vous voyez un humain en difficulté dans la rue et sans le sous et que la plupart des gens ignore allègrement?
    Alors oui les pauvres petites bêtes, mais pareil vous pensez à elles quand vous mangez votre jambon beurre?
    Cette expérience scientifique sauveras des vies.

  4. Wow nous avons ici le condensé de la connerie humaine en commentaire.. mais le premier est peut être le moins faux cul de tous.. évidement que c’est une superbe avancé pour l’humanité si cela se concrétise fiablement et puisse permettre de sauver des vies, techniquement et à notre niveau on s’en fou de comment il le font.. du moment que ça sauve des vies !!
    et que tout les pseudo écolo à deux balles qui roule en diesel et consomme de tout comme tout le monde ne me jette pas la pierre.. surtout quand on fait pas la part des choses entre le climat et des avancés biologiques #horssujet #echec #refléchiepasçatevaspas

    et quand leurs enfants auront besoin d’un rein ou autre ce sera les premiers à en vouloir..

  5. Il n’y avait pas d’amalgame il y avait comparaison pour illustrer ma pensée..
    je n’irais pas plus loin dans la réflexion car le débat par en insultes infantiles.. mais je rappelle juste que les avancées de la science doivent se faire avec un minimum d’éthique et de responsabilité.. on parle de jouer avec des êtres vivants, pas juste avec des cailloux.
    Il y a des gens plus ou moins sensibles et éthiques, des gens cruels qui peuvent se regarder dans un miroir la conscience tout à fait tranquille et c’est comme ça. Si vous êtes si friand d’avancée scientifique y’a plus qu’à bricoler directement sur des êtres humains comme il y a un siècle ça ira plus vite, pourquoi se limiter aux animaux inquisitor ?

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |