Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Jeux vidéo Nouvelle sortie raciste pour PewDiePie, et les menaces de représailles du développeur de Firewatch

Nouvelle sortie raciste pour PewDiePie, et les menaces de représailles du développeur de Firewatch

Felix « PewDiePie » Kjellberg semble décidément indécrottable; le youtubeur vient une fois de plus de se faire épingler pour des propos racistes tenus lors d’un streaming direct-live du jeu PLAYERUNKNOWN’S BATTLEGROUNDS. En plein jeu, Felix Kjellberg se fend d’une insulte raciste (« Quel putain de nègre ! ») qui ne sera pas plus passée inaperçue que les dernières vannes racistes – et franchement pas drôles – du youtubeur (« blagues » qui visaient cette fois la communauté juive).

« Une fois passe mais pas deux » dit le proverbe,  et il n’est pas certain que des excuses publiques suffisent cette fois à sortir du pétrin la star Youtube (rappelons que PewDiePie est le youtubeur qui gagne le plus d’argent dans le monde). Excédé autant par le racisme du propos que par l’arrogance du youtubeur, Sean Vanaman, l’un des créateurs de l’excellent jeu indé FireWatch, menace désormais PewDiePie d’en recourir au DMCA (Digital Millennium Copyright Act) afin que le youtubeur ne puisse plus utiliser des vidéos de jeu du studio Campo Santo (dont Vanaman est l’un des co-créateurs).

Plus encore, le développeur s’est fendu d’un texte incendiaire qui devrait laisser des traces : « Il y a une marge de manoeuvre à avoir sur Internet, mais il y a aussi des limites. Je n’en peux plus de ce gamin qui se fait de l’argent avec ce que nous réalisons. Il est pire qu’un raciste isolé : il propage des propos orduriers et méprisables qui font du mal à notre industrie. Je suggère aux autres développeurs de faire de même et contacterai d’autres personnes pour l’empêcher de produire ce contenu qui l’a rendu millionnaire. » Lucide, Sean Vanaman n’exclut pas sa propre responsabilité : »J’ajoute que nous sommes complices : je suis sûr que nous avons fait de l’argent sur les 5,7 millions de vues qu’ont généré ses vidéos et nous devons y réfléchir. »

Espérons que cette fois certains fans de PewDiePie ne suivront pas aveuglément les justifications du youtubeur; les réactions au premier « dérapage » étaient souvent presque pires que le dérapage lui-même…

Sourcegameblog


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

16 commentaires pour cet article :

  1. pfff on emploie le mot raciste à tout va en ce moment, on nous fait la morale sur tout, faut absolument qu’on culpabilise sur l’histoire, y à une vague de moralisation étouffante, vivement qu’on retourne au mouvement hippie -_-

    • Clairement…. On peut plus rien dire

    • Si utiliser l’expression employée par PiewDiepie n’est pas du racisme, plus rien ne l’est alors….Vous mettez la limite où ? Jusqu’au droit à l’insulte raciste ? Je suis passablement désolé qu’aucune réaction ici ne vise le racisme « cool » et décomplexé du youtubeur…Mais bon, je ne dois pas être dans le vent…

      • Ton article et instructif, je te défend je comprend pas comment certaine personne comme chris78 trouve cela normal… c’est désolant…

      • Faites attention Fred c’est justement le petit moustachu qui a decide trop radicalement du correct ou pas du bien ou du mal. Je vous oensais assez adulte pour ne pas prendre partie. Mais merde Fred faites votre travail et laissez votre linge sale et votre principe chez vous. On vous demande de l’info en tant que journalistes pas vos point de vue à deux balles.

  2. La fin de votre article me débecte! J’ai même pas envi d’argumenter sur votre « espérons que… »

  3. Je ne regarde pas PewDiePie mais il y a un moment où il faut arrêter de toujours critiquer pour tout et n’importe quoi. Qui ne prononce pas cette expression à tout va, et surtout aux États Unis ?

    • Je ne prononce pas cette expression « à tout va »; jamais en fait, et mes amis et connaissance non plus. PiewDiePie n’en est pas à sa première bavure,; on ne peut pas toujours tout excuser au nom de la provoc ou du « flaming » et en soi la liberté d’expression n’a pas à être instrumentalisée pour servir d’exutoire à la parole raciste ; en France comme dans d’autres pays d’ailleurs ce type de propos est d’ailleurs un délit; PiewDiePie semble s’en sortir sans une égratignure parce qu’il est un millionaire youtubeur ici; mais à quel titre ? Attention de ne pas mettre la critique du politiquement correct à toutes les sauces, même les plus nauséabondes…

    • « Qui n’utilise pas cette expression à tout va ». Bravo, j’applaudis, avec une excuse pareil on peut absolument tout justifier et ne pas évoluer.

  4. « Espérons que… » Hahaha Fred avec sa morale à ma grand mere. Si meme les journalistes se mettent à prôner le contrôle de la
    Parole on est vraiment dans la merde. Allez fredo faut aller faire pénitence pis faut aller au paradis après <3

  5. L’excès de youtubisme doit rendre c**.
    Hé les mioches gardés votre énergie de rebelles pour la manif d’aujourd’hui et celles à venir.
    Sinon restez à vous piñoler devant votre écran mais je vous en prit ranger votre haine au placard.
    Certes l’expression incriminée est souvent (trop) utilisée aux US mais elle n’en reste pas moins abusée et ce peut importe la couleur de la bouche qui la prononce.

  6. Un magnifique torchon de profiteur que vous écrivez là. Le « journalisme », une fois encore, se contente de racler le fond de merde de la casserole, on ne laissant ici qu’un article visiblement orienté, et qui est donc le vecteur d’une information corrompue par la «  » » »justesse d’esprit » » » » du journaliste. Et pourtant je me contre fiche puisse infini de ce Youtuber, mais une chose que vous devez savoir c’est que cette parole, bien que controversée doit être aussi contextualisé. En fait vous vous attaquez à lui sois parce qu’il est blanc, soit parce qu’il est riche et a réussi, ou bien les deux. En attendant Pewdiepie est millionnaire et célèbre. Et vous ? :)

  7. Cet article de gauche mon dieu…

    Vous dites même pas qu’il s’est excusé juste après et qu’il a même fait UNE VIDÉO pour dire combien il était désolé.

    Aaah, la manipulation.

  8. La limite de la liberté d’expression s’arrête là ou la liberté d’expression commence ! Sérieux lacher une insulte parce qu’on est enervé et ça en plein milieux d’un jeu video, qui l’a jamais fait ? Et puis ce mot n’a offensé que les blancs bobo gaucho, occupez vous de vos affaires vous avez un problème mental sérieux.

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |