Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Nokia confirme la suppression de 597 postes en France

Nokia confirme la suppression de 597 postes en France

La réunion tripartite organisée à Bercy il y a quelques jours débouche donc sur une déception; des représentants syndicaux, la Direction de Nokia ainsi que le secrétaire d’État à l’Économie Benjamin Griveaux s’étaient mis autour de la table pour discuter des centaines de postes menacés en France. Au final, Nokia n’a pas infléchi d’un seul pouce sa décision de licencier 597 salariés français du groupe tout en réitérant son engagement initial de parvenir à un total de 4200 emplois en France. 500 ingénieurs qualifiés devraient ainsi être embauchés dans les prochains mois, ce qui ne règle pas vraiment la situation des centaine d’employés du support ou du SAV qui vont recevoir leur courrier de licenciement d’ici une dizaine de jours.

Les syndicats reprochent à Nokia de ne pas tenir sa promesse de préserver l’emploi, et alors même que l’entreprise finlandaise a reçu un crédit d’impôt recherche de 65 millions d’euros. En 2015, Nokia avait pourtant juré la main sur le coeur qu’il n’y aurait « pas de suppression d’emplois tant que l’objectif des 4 200 emplois n’aura pas été atteint« . En outre, on apprend que les postes supprimés en France vont en fait être re-localisés vers des pays à bas coûts, comme la Hongrie ou la Bulgarie. Mis en face des contradictions du groupe, le gouvernement déclare (enfin) que le dossier n’est pas encore bouclé, et que Nokia devra « respecter scrupuleusement » ses engagements. Rappelons qu’en 2015, c’est un certain Emmanuel Macron, alors Ministre de l’Economie, qui avait supervisé l’accord signé par Nokia stipulant la  préservation de l’emploi en France.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |