Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science Google veut éradiquer la maladie avec des nanorobots magnétiques

Google veut éradiquer la maladie avec des nanorobots magnétiques

Google reste très impliqué dans le secteur de la santé, une orientation qui n’a rien à voir ici avec le simple fait d’occuper un marché très lucratif mais plutôt avec la philosophie transhumaniste de nombre de dirigeants de Google, qui estiment possible (et souhaitable) que la technologie puisse changer radicalement le devenir de l’espèce humaine elle-même.

C’est dans cette optique qu’il faut considérer certains travaux du Google{x} Lab, la pépinière de projets parfois un peu fous du géant de la recherche. Dans la masse des projets divers et variés du Lab (dont certains risquent bien de ne jamais aboutir), celui d’Andrew Conrad, Directeur de la branche Sciences de la Vie chez Google, se distingue très nettement par son ambition presque démesurée; Google ne vise pas moins qu’à créer des nanorobots capables de détecter des maladies à l’intérieur du corps d’un patient.

th_colcom

Interrogé par les journalistes du Wall Street Journal, Andrew Conrad explique que les nanorobots en question doivent servir à détecter l’arrivée de certaines maladies graves à un stade précoce. Mieux, ces nano-détecteurs pourraient être en quelque « rappelés » à distance par un smartphone ou tout autre engin mobile (sous Android bien sûr), ceci afin de rendre compte des informations qu’ils ont pu récupérer. « Voyez cela comme une sorte de mini voiture auto-pilotée » explique Conrad. A terme, l’objectif est de permettre à ces nanorobots de transporter des médicaments et donc de soigner certaines maladies.

Comme on peut s’en douter, les nanorobots-médecins ne sont encore qu’à un stade purement conceptuel, mais il ne fait aucun doute que Google a la ferme intention d’apposer sa marque sur la recherche médicale, ce qui ne manquera pas d’inquiéter tous ceux qui estiment que la privatisation de la santé et du vivant, déjà coupables d’abus manifestes (brevets médicamenteux qui retirent le droit à certaines populations d’être soignées comme elles le devraient) franchit un nouveau cap avec l’intervention directe des géants du secteur high-tech



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |