Tendances :iOS 13iPhone 11Apple WatchSamsung Galaxy S10Android 10.0 Q
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet « Impôt discriminatoire » : Google, Facebook et Amazon critiquent la taxe numérique française

« Impôt discriminatoire » : Google, Facebook et Amazon critiquent la taxe numérique française

Google, Facebook et Amazon ont tous les trois témoigné lors d’une audition à Washington pour soutenir les efforts de l’administration Trump visant à punir potentiellement la France pour avoir promulgué une taxe de 3% sur les entreprises numériques.

« Précédent troublant », « impôt discriminatoire », « rupture brutale de règles longuement établies ». Tels sont les termes employés par les représentants des GAFA et d’autres groupes sur cette taxe promulguée le 11 juillet qui concerne les sociétés réalisant au moins 25 millions d’euros de chiffre d’affaires en France et 750 millions d’euros dans le monde.

« C’est une solution imparfaite pour remédier à un système de taxation caduque », estime Jennifer McCloskey, du groupement professionnel Information Technology Industry Council. « C’est une fracture radicale par rapport à la pratique habituelle », pense Rufus Yerxa, président du Conseil national du commerce extérieur. Pour Gary Sprague, de la firme d’avocats Baker and McKenzie représentant divers groupes allant d’Airbnb à Expedia en passant par Microsoft et Twitter, l’impôt décidé par la France est « discriminatoire ».

Nicholas Bramble, représentant de Google, juge que « taxer une poignée de grands groupes d’Internet n’a pas de sens quand tous les secteurs deviennent numériques ». Amazon, pour sa part, dénonce une « double taxation ». Le groupe parle d’un voyageur américain en France qui surfe et achète sur le site américain d’Amazon. « Sa transaction sera taxée en France, mais aussi aux États-Unis au niveau du bénéfice », fait remarquer Peter Hiltz, directeur de la planification fiscale chez Amazon. Il dit également que cette taxe va avoir un impact sur beaucoup de PME qui travaillent avec Amazon. « On les a déjà informées que leurs droits d’inscription vont augmenter d’ici le 1er octobre », a-t-il partagé.

Du côté de Facebook, le représentant Alan Lee déclare qu’on « n’a jamais vu d’impôt rétroactif ». Il se plaint comme les autres représentants d’un manque de « directives » pour appliquer la loi.

SourceAFP


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

5 commentaires pour cet article :

  1. Ruptures brutales de règles longuement établies

    Donc quand ils font de l’évasion fiscale tout va bien alors ? 😂

    • Optimisation 👌
      C’est bien tout le problème : c’est légal. Et il était temps que la législation évolue (en espérant que le gouvernement n’ait pas piétiné quelques droits fondamentaux au passage sous peine de voir cette loi annulée…)

  2. Ca peut être tout ce que vous voulez légal – c’est pas moral quand on regarde le CA de ces groupes qui font leur business en France, profite d aides à l emploi , de diverses subventions et qui reverse que le minimum … trump peut bien gesticuler , nous aussi on sait faire !

  3. Leur image devient terne….très terne.
    Ils devraient y faire attention.

  4. Amazone —> Fnac
    Google —> Qwant
    FaceBook —> le téléphone et les dîner entre amis et famille ( construire ces souvenirs)
    Apple—> Linux, Windows,

    J’utilise : Google (depuis le début ) , Amazon les jours de fête ou anniversaire. Facebook ( cela va être dure car c’est devenu un livre d’histoire) Apple ( je suis apple et iPad )

    Et donc POURQUOI c’est CONN…rad ne peuvent pas redonner un peut de FRIC au pays qu’ils « pompent »???

    A une époque on leur couperait la
    Tête pour repartir les richesses au peuples

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2019 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |