Tendances :iOS 13iPhone 11Apple WatchSamsung Galaxy S10Android 10.0 Q
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Australie : un important piratage a visé les partis politiques et le Parlement

Australie : un important piratage a visé les partis politiques et le Parlement

L’Australie a dévoilé aujourd’hui que les partis politiques du pays ont connu un piratage de taille réalisé par ce qui est présenté comme un « agent étatique sophistiqué ». Le Parlement a également été visé par les cyberattaques.

Le Premier ministre australien Scott Morrison a affirmé aux parlementaires que les services de sécurité enquêtant sur ce piratage s’étaient « rendu compte que les réseaux de certains partis politiques — le Parti libéral, le Parti travailliste et le Parti national — avaient aussi été touchés ». Il souligne que « nos experts pensent qu’un agent étatique sophistiqué est responsable de cet acte malveillant », sans nommer aucun pays. Il assure au passage que les services compétents ont agi rapidement pour stopper le piratage.

Les autorités australiennes avaient révélé le 8 février que la sécurité du système informatique du Parlement avait été compromise lors d’un incident dont elles n’avaient pas divulgué la nature. Cela avait notamment obligé les utilisateurs de ce réseau, y compris le Premier ministre et les membres du gouvernement, à modifier leur mot de passe et à prendre d’autres mesures urgentes en réponse.

Qui est l’auteur du piratage ? Certains médias pointent du doigt la Chine, mais officiellement les autorités australiennes disent ne pas connaître l’auteur.

Les Australiens voteront d’ici mai pour renouveler leur Parlement, ce qui fait craindre que des pirates informatiques ne tentent d’influencer les débats, si ce n’est le scrutin.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2019 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |